Publié le 07.09.2009 • Mis à jour le 06.02.2013

Accès à l’éducation et à la santé pour les enfants des chiffonniers du Mokattam au Caire

Le quartier Mokattam du Caire abrite l’une des plus importantes communautés de chiffonniers. En 1999 la fermeture de l’usine à compost et le transfert du tri des déchets ont entraîné une amélioration substantielle des conditions sanitaires. Accès à l’éducation et à la santé pour les enfants des chiffonniers du Mokattam au Caire.

Partenaire(s) :

Ce changement a favorisé une meilleure organisation sociale et économique des chiffonniers. Les enfants ont été déchargés des tâches les plus insalubres et se sont alors retrouvés plus disponibles pour les activités sociales, culturelles et éducatives proposées par l’APE (Association pour la Protection de l’Environnement).

Face aux demandes croissantes des familles, le local dont dispose l’association ne suffit plus, c’est pourquoi elle souhaite aménager une école et un jardin à l’emplacement de l’ancienne usine à compost. A travers l’APE, le CCFD-Terre solidaire soutient essentiellement la cause des enfants dans ce quartier difficile du Caire.

Historique de l’Initiative :

En 1997 : Les chiffonniers du Caire sont confrontés à de sérieux problèmes sanitaires. Leurs conditions de travail particulièrement difficiles les exposent à différentes maladies. De plus, leur bétail est menacé par la contamination due aux résidus toxiques des déchets (cadmium et le plomb). En 1994 la chute de la falaise, qui abritait une décharge, a remis en question tout le système de nettoyage du bidonville.

Les bénéficiaires :

Les bénéficiaires directs sont les enfants de 6 mois à 6 ans. Indirectement ce sont près de 1000 bénéficiaires, essentiellement les familles de chiffonniers du quartier Mokattam au Caire.

Les objectifs :

L’objectif principal est d’aider les familiales de chiffonniers à travers des activités éducatives et préventives, mais aussi de sensibiliser les habitants du Caire du rôle crucial des chiffonniers dans le traitement et le recyclage des déchets.

Activités :

  • Mise en place d’une garderie pour les jeunes enfants, intégrant un programme de santé publique et d’hygiène ;
  • Programme d’alphabétisation pour les enfants en âge d’être scolarisés ;
  • Soutien aux familles dans leurs différentes démarches ;
  • Prise en charge des besoins médicaux et suivi social des familles en difficultés ;
  • Formation artisanale pour les jeunes filles (tapis, papier, tissus... à base de produits recyclés).

Nos projets

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

21 mars 2018

A Haïti, entre cyclones et sècheresses, assurer l’accès à l’eau

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau, zoom sur Haïti. Dans un pays touché par des sècheresses de plus en plus longues et intenses, (...)

6 mars 2018

Liban : à l’école avec les enfants réfugiés syriens (vidéo)

Aujourd’hui un enfant syrien sur deux réfugié au Liban n’a pas accès à l’enseignement. Le CCFD-Terre Solidaire appuie les initiatives de la (...)

S’informer

6 de julio de 2018

Pozos de cárbono en las tierras agrícolas, ¿milagro o coartada? (informe)

La agricultura puede ser considerada igual como responsable o víctima de los cambios climáticos. Unos piensan que convertir las tierras (...)

2 juillet 2018

Le Bien-vivre résonne des quatre coins du monde

Du 6 au 8 juin 2018, la ville de Grenoble accueillait le Forum international pour le bien-vivre, une première du genre au niveau (...)

5 juin 2018

Pour sauver l’Amazonie, le peuple wampis se constitue en nation (vidéo)

Face aux dérèglements climatiques et aux convoitises économiques, le peuple wampis, au Nord du Pérou, en Amazonie, s’est constitué en (...)