Publié le 21.11.2007 • Mis à jour le 12.03.2013

Liban - Nahr el Bared : les réfugiés palestiniens dans la tourmente

Pendant trois mois, du 20 mai au 3 septembre, le camp de réfugiés palestiniens de Nahr el Bared (nord Liban) a été détruit. La population a fui. Après les combats, elle a retrouvé un camp en grande partie inhabitable.

Reportage photo, aout - octobre 2007.

Un reportage photo de Thierry Brésillon - Aout et octobre 2007 Le camp de Nahr el Bared sous les bombardements. Fin août 2007. Chaque salle de classe abrite entre 30 et 50 personnes dans des conditions de dénuement total. Un réfugié vient d'aller récupérer la ration alimentaire pour sa famille. Plusieurs milliers d'habitants ont été installés dans les écoles du camp de Baddawi. Une solution de remplacement est difficile à trouver. Les réfugiés veulent éviter d'être dispersés et craignent d'être éloigné de leur camp. L'eau n'est disponible que dans les quelques citernes installées dans la cour. Pour la vaisselle, la cuisine, la toilette, les installations des écoles suffisent à peine. La promiscuité interdit toute intimité. Aucun équipement (cuisine, sanitaire…) n'était disponible. Les enfants sont traumatisés par les scènes de guerre auxquelles ils ont assistés dans les premiers jours. L'association Najdeh propose des activités éducatives et une écoute aux enfants déplacés. Najdeh a repris partiellement son activité auprès des enfants revenus dans le camp après les combats. Un enfant a dessiné la destruction de sa maison dans le camp. Dans les maisons l'ameublement et les équipements qui n'ont pas détruits ont été volés. La partie du sud du camp a été relativement moins détruite. Les locaux de l'association Ajial, partenaire du CCFD qui proposait des activités sociales aux jeunes. Le camp a été le théâtre d'âpres combats entre l'armée libanaise et le groupe jihadiste Fatah el-Islam. Il faudra probablement plusieurs mois, voire plusieurs années avant que le camp soit à nouveau habitable.

Nos projets

6 mars 2018

Liban : à l’école avec les enfants réfugiés syriens (vidéo)

Aujourd’hui un enfant syrien sur deux réfugié au Liban n’a pas accès à l’enseignement. Le CCFD-Terre Solidaire appuie les initiatives de la (...)

15 décembre 2017

A Jérusalem, une association d’archéologues israéliens dénonce l’utilisation politique des fouilles

Créée par des archéologues, l’association Emek Shaveh est une organisation israélienne qui vise à sensibiliser le public, les journalistes et (...)

12 septembre 2017

En vacances avec des demandeurs d’asile au Pays basque (diaporama)

Inviter des familles de demandeurs d’asile à passer des vacances ensemble ? C’est le pari relevé au mois d’août par des bénévoles du (...)

S’informer

22 June 2018

Etats-Unis : une politique migratoire inhumaine (communiqué de la CIDSE)

La CIDSE (Coopération Internationale pour le Développement et la Solidarité), dont le CCFD-Terre Solidaire est membre, est une alliance (...)

15 June 2018

Aquarius : le CCFD-Terre Solidaire s’indigne de l’attitude de la France

Le CCFD-Terre Solidaire réaffirme son soutien à son association partenaire SOS Méditerranée dans l’épreuve qu’elle traverse en ce mois de (...)

6 juin 2018

Gaza : "Nous voulons juste essayer de nous construire une vie" (témoignage)

Nous avons recueilli le témoignage de Majeda Al-Saqqa, à Gaza. Elle explique comment elle a vécu les manifestations pacifiques de ces (...)