Publié le 23.08.2007 • Mis à jour le 23.08.2012

Najdeh apporte un appui social et psychologique, en particulier aux enfants (diaporama)

Pendant trois mois de bombardements, du 20 mai au 3 septembre, le camp de réfugiés palestiniens de Nahr el Bared (nord Liban) a été détruit.

Ses 30 000 habitants ont trouvé refuge, notamment dans le camp voisin de Baddawi, dans des conditions très précaires. Après les combats, ils ont retrouvé un camp en grande partie inhabitable.

Nos projets

21 août 2018

Egypte : une pépinière théâtrale au Caire

FDM n°305

Alors que la libre parole se réduit à peau de chagrin depuis la prise de pouvoir du président Sissi en 2013, un centre de formation au (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

6 mars 2018

Liban : à l’école avec les enfants réfugiés syriens (vidéo)

Aujourd’hui un enfant syrien sur deux réfugié au Liban n’a pas accès à l’enseignement. Le CCFD-Terre Solidaire appuie les initiatives de la (...)

S’informer

7 novembre 2018

Samouni Road, un documentaire animé bouleversant sur une famille de Gaza

Comment faire face à l’indicible ? Stefano Savona a choisi de mêler images vidéos tournées sur le terrain et animées pour raconter la (...)

30 octobre 2018

"Il faut cesser de faire la guerre aux migrants" (vidéos)

Catherine Wihtol de Wenden, docteure en sciences politiques, dénonce l’aberration des politiques sécuritaires inefficaces pour résoudre (...)

30 octobre 2018

La Bosnie-Herzégovine, cul-de-sac pour les migrants

FDM n°306

Depuis la fermeture de la route des Balkans en mars 2016, nombre de migrants continuent de tenter leur chance pour rejoindre l’Europe en (...)