Publié le 23.02.2009 • Mis à jour le 09.05.2016

Pour la protection des droits des femmes

L’association de promotion féminine BWCS concentre ses actions dans le nouveau camp de réfugiés à une trentaine de kms d’Amman (capitale jordanienne). Ce camp est l’extension, suite à l’évolution démographique, du camp de Beqaa qui a accueilli les réfugiés palestiniens de 1967.

Ce nouveau camp, peuplé de plus de 50 000 habitants, déborde les capacités en services de base (éducation, santé...) de l’UNRWA, l’agence des Nations-Unies pour l’administration des camps de réfugiés palestiniens.

La Jordanie, qui connaît depuis la guerre du Golfe une longue crise économique, a déjà fort à faire avec la paupérisation croissante dans ses villes et campagnes pour s’occuper en plus des camps de réfugiés palestiniens.

Les femmes palestiniennes des camps sont les victimes des hommes. La vingtaine d’associations qui œuvre dans le camp de Beqaa réservent une petite partie de leurs activités spécifiquement aux femmes. L’association Beqaa est la seule association créée et gérée par des femmes du camp avec une forte ouverture vers le monde extérieur.

Objectifs :
- Promotion du statut et du leadership féminin pour l’amélioration des conditions de vie dans le camp de réfugiés de Beqaa.
- Encourager l’autonomie des femmes pour la défense de leur statut et pour libérer leurs énergies au service de la communauté.
- Lutter contre les violences faites aux femmes dans la société patriarcale palestinienne et jordanienne.
- Rechercher et diversifier les opportunités de promotion professionnelle et d’accès à l’emploi des femmes diplômées.

Nos projets

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

6 mars 2018

Liban : à l’école avec les enfants réfugiés syriens (vidéo)

Aujourd’hui un enfant syrien sur deux réfugié au Liban n’a pas accès à l’enseignement. Le CCFD-Terre Solidaire appuie les initiatives de la (...)

S’informer

6 juillet 2018

Brésil : Le père Amaro, défenseur des sans terres, est libéré !

Le père José Amaro Lopes, prêtre et défenseur des droits des sans terres au Brésil, arrêté et incarcéré depuis trois mois, a été libéré le 29 (...)

22 June 2018

Etats-Unis : une politique migratoire inhumaine (communiqué de la CIDSE)

La CIDSE (Coopération Internationale pour le Développement et la Solidarité), dont le CCFD-Terre Solidaire est membre, est une alliance (...)

19 juin 2018

La paix en Colombie encore davantage fragilisée par l’élection d’Ivan Duque

L’élection à la tête de l’Etat en Colombie d’Ivan Duque, représentant de la droite conservatrice, inquiète la société civile. Que va-t-il (...)