Publié le 27.11.2014 • Mis à jour le 04.05.2015

Rencontres entre jeunes Juifs et Arabes en Israël

Créée en 1983 par des étudiants Juifs et Arabes, SADAKA-REUT ou « Amitié » en arabe et en hébreu, travaille pour la construction d’une société civile plus juste et plus tolérante en soutenant la cohabitation des peuples Juifs et Arabes en Israël.

L’objectif de l’association est de contribuer à la construction d’une société fondée sur la justice sociale, l’égalité pour tous les citoyens, la tolérance religieuse, le multi-culturalisme et la non-violence. Pour cela, SADAKA-REUT veut accroître le nombre d’écoles prêtes à promouvoir la participation de jeunes à des activités périscolaires réunissant Arabes et Juifs, et renforcer le lien entre la sensibilisation autour du conflit et l’engagement pour un changement social.

La permanence du conflit israélo-palestinien a renforcé le racisme, la discrimination et l’individualisme dans la société israélienne. Les deux populations, juive et palestinienne, vivent chacune de leur côté, repliées sur des sentiments de peur et d’ignorance. A l’intérieur d’Israël, les enfants arabes et juifs vont dans des écoles différentes. Avec de moins en moins de possibilités de se connaître, chaque communauté développe sa propre analyse de l’histoire et de la situation. Depuis les circonstances de la création de l’Etat d’Israël en 1948, en passant par les deux Intifada, les guerres contre le Liban, les récentes opérations militaires meurtrières sur Gaza ou l’accélération de la colonisation, tous ces conflits renforcent des interprétations très opposées de la réalité.

En 2013, une centaine d’écoles, arabes ou juives, et de centres communautaires ou municipalités participaient au programme des jeunes. 500 jeunes, de 14 à 18 ans, participent aux activités de SADAKA-REUT.

Dans la ville de Jaffa, l’une des villes les plus pauvres du pays, le centre « Markaz » accueille jeunes arabes et juifs qui publient une revue mensuelle : Jaffa Anaun. L’été, l’association organise un camp de volontariat en aide aux populations marginalisées. SADAKA-REUT a construit également un programme d’entraînement, « Leaders for Change », destiné à construire la paix et le changement social.

Pour voir la vidéo réalisée à l’occasion des 30 ans de l’association, cliquez ici.

Nos projets

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

6 mars 2018

Liban : à l’école avec les enfants réfugiés syriens (vidéo)

Aujourd’hui un enfant syrien sur deux réfugié au Liban n’a pas accès à l’enseignement. Le CCFD-Terre Solidaire appuie les initiatives de la (...)

15 décembre 2017

A Jérusalem, une association d’archéologues israéliens dénonce l’utilisation politique des fouilles

Créée par des archéologues, l’association Emek Shaveh est une organisation israélienne qui vise à sensibiliser le public, les journalistes et (...)

S’informer

19 juillet 2018

En Bosnie, le tourisme responsable fait naître des espoirs

FDM n°305

Doté d’un fort potentiel, la Bosnie se prépare à l’arrivée de vacanciers dans les villages et montagnes autour de Sarajevo. Une dynamique qui (...)

13 de julio de 2018

¿Qué hacen los miembros de la Unión europea para que la ONU acabe con la impunidad de las empresas multinacionales?

Un colectivo de 36 organisaciones de la sociedad civil (asociaciones y sindicatos) interpeló a los Estados miembros de la Unión europea (...)

12 July 2018

What are the European Union and its individual Member States doing at the UN to stop corporate impunity?

On 11 July 2018, during the consultations taking place at the UN, a group of 36 civil society organisations called on the Member States (...)