Noël contre la faim

Syrie

.
Déclenchée lors du Printemps arabe contre le régime autoritaire de Bachar el Assad, la révolution syrienne pacifique de 2011 s’est transformée en véritable guerre civile sous la violente répression du régime.

De très graves crimes de guerre et crimes contre l’humanité ont été perpétrés par le régime de Bachar el Assad et ses alliés. Ciblant délibérément les populations civiles, ils ont dès le début du conflit causé la fuite de millions de personnes, à l’étranger et au sein du pays.

En 2014, l’organisation Etat islamique s’est à son tour imposé dans le conflit en s’opposant à tous les autres belligérants et en semant la terreur.

Les populations ont vu leur pays devenir le théâtre d’un conflit régional, puis international, à mesure que de nouveaux acteurs entraient en jeu : l’Iran, les pays du Golfe, la Russie, la Turquie, les Etats-Unis.

A l’heure actuelle, 8,7 millions de personnes seraient déplacées à l’intérieur du pays, tandis que l’on ne dénombre pas moins de 5,6 millions de personnes réfugiées, notamment dans les 5 pays limitrophes (Turquie, Liban, Jordanie, Iraq, Egypte), malgré la fermeture de leurs frontières.

Notre action

Dès le début de la guerre, des réseaux résilients de solidarité se sont constitués pour distribuer des vivres, ou des médicaments aux familles syriennes, notamment dans les localités assiégées.

Le CCFD-Terre Solidaire souhaite rendre hommage à tous ses partenaires morts ou disparus depuis le début du conflit notamment le Père Paolo Dall Oglio, enlevé en juillet 2013 par l’organisation Etat islamique et porté disparu depuis. Dans ce chaos dramatique, les associations partenaires que nous soutenons continuent d’agir en Syrie et dans les pays limitrophes pour améliorer le quotidien des Syriens, souvent dans la clandestinité et au péril de leur propre vie.

Nos priorités :

  • Soutenir les réseaux de solidarités actifs en Syrie qui viennent en aide aux populations les plus vulnérables
  • Soutenir les projets éducatifs informels dans un contexte où une génération entière d’enfants syriens déscolarisés est sacrifiée
  • Assurer la sécurité alimentaire des populations
  • Renforcer les actions de plaidoyer et de sensibilisation en France, afin d’alerter grand public et décideurs politiques sur la situation en Syrie

Sources des données chiffrées :

  • Observatoire syrien des droits de l’homme (l’ONU ne réalise plus de recensement du nombre de morts dans le conflit syrien depuis 2014)
  • Agence des Nations Unies pour les réfugiées (HCR)
  • Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha)