Publié le 12 juin 2013

L’engagement du CCFD-Terre Solidaire en 2012

La baisse significative des dons liée à l’accentuation de la crise économique en France, a fait de 2012 une année difficile pour le CCFD-Terre Solidaire. Mais l’association a su maitriser ces contraintes.

Notre budget anticipait une diminution de la collecte d’environ 7%, qui s’est vérifiée. Les subventions et cofinancements ont eux aussi été plus faibles que prévu.

Sans ce déficit assumé, maintenu à 2 022 KEuros, nous n’aurions pas pu préserver les financements des près de 450 projets qui bénéficient aux plus pauvres, et qui sont la raison d’être de la générosité des donateurs. Nous avons tout fait pour :

  • Continuer à faire vivre la solidarité avec nos partenaires en maintenant au maximum notre effort financier.
  • Sensibiliser à la solidarité internationale et faire changer les politiques en France, notamment en cette année d’élections.

Grâce à l’effort de tous, les frais de collecte et de fonctionnement ont été maitrisés bien en deçà du budget établi fin 2011.

La force de notre association est de compter sur l’énergie et les compétences de milliers de bénévoles présents dans toute la France.

En 2011, nous avions mesuré le temps donné par les bénévoles. En 2012, nous avons valorisé ce temps et constaté que ce sont plus de 11 millions d’euros qui contribuent à nos actions ici et là-bas. Et pour l’essentiel, cet apport est consacré à nos missions sociales !

Un grand merci à vous, donateurs, bénévoles, alliés, partenaires et salariés, car c’est grâce à vous que nous avons pu atteindre, cette année encore, ces objectifs partagés : faire reculer la misère et la faim, et faire avancer la solidarité.

Répartition des ressources
L’intégralité du rapport financier est accessible sur ccfd-terresolidaire.org et peut être obtenu gratuitement sur simple demande écrite : 4 rue Jean Lantier, 75001 Paris

Répartition des intervenants

  • 0 expatrié
  • 170 salariés
  • 15 000 bénévoles
  • 442 partenaires avec 360 organisations partenaires dans 58 pays

Part de la générosité du public dans les ressources totales du CCFD-Terre Solidaire : 91,8 %

Part de la générosité des donateurs et des bénévoles affectée directement aux missions sociales : 78,8 %

Le CCFD-Terre Solidaire est membre fondateur ducomité de la Charte du « don en confiance », organisme d’agrément et de contrôle des associations et fondations faisant appel à la générosité du public. Sa mission est de promouvoir le fonctionnement statutaire, la rigueur de gestion, la transparence, la qualité de communication et de la collecte de fonds.

Nos projets

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

S’informer

13 de julio de 2018

¿Qué hacen los miembros de la Unión europea para que la ONU acabe con la impunidad de las empresas multinacionales?

Un colectivo de 36 organisaciones de la sociedad civil (asociaciones y sindicatos) interpeló a los Estados miembros de la Unión europea (...)

12 July 2018

What are the European Union and its individual Member States doing at the UN to stop corporate impunity?

On 11 July 2018, during the consultations taking place at the UN, a group of 36 civil society organisations called on the Member States (...)

12 juillet 2018

Que font les Etats membres de l’Union européenne à l’Onu pour mettre fin à l’impunité des multinationales ?

Ce 11 juillet 2018, un collectif de 36 organisations de la société civile (associations et syndicats) a interpellé les Etats membres de (...)

Nos rapports