Publié le 23.10.2012 • Mis à jour le 18.03.2013

Hommage à Gabriel Marc

L’une des grandes figures emblématiques de l’histoire du CCFD-Terre Solidaire vient de nous quitter.

Gabriel Marc s’est éteint paisiblement dans la nuit de vendredi à samedi 20 octobre à l’âge de 79 ans.

Gabriel a été le quatrième président du CCFD-Terre Solidaire de 1981 à 1987, après avoir été président de l’ACI (Action Catholique des Milieux Indépendants).

Il a eu la lourde tâche de faire front avec foi et courage aux campagnes de dénigrement menées par des groupes et journaux d’extrême droite qui accusaient faussement le CCFD Terre Solidaire de soutenir le marxisme.

Grâce à lui et à d’autres responsables, avec l’appui des évêques de France, le CCFD-Terre Solidaire a tenu bon et a continué à se structurer et à innover. « La phase très dure que j’ai vécue m’a appris que si l’on se fait solidaire des pauvres qui ne veulent plus le rester on est perçu comme subversif de l’ordre des puissants et objet de persécution » nous disait-il en 2011.

Gabriel a aussi été l’un des inspirateurs du premier Fonds Commun de Placement solidaire d’Europe : le FCP Faim et Développement. Parallèlement, il osait lancer le CCFD-Terre Solidaire dans la création de la SIDI (Solidarité Internationale pour le Développement et l’Investissement).

Passionné par l’Aventure du CCFD-Terre Solidaire et sa mission de solidarité internationale, au nom de l’Église, il n’a eu de cesse de faire entendre ses « coups de gueule » de chrétien engagé dans la justice sociale lors de nombreuses conférences et dans des tribunes publiées dans La Croix, Témoignage chrétien ou Le Monde, qu’il signait « ancien président du CCFD-Terre Solidaire ».

Jusqu’à sa mort, il fut membre d’une équipe locale.

A l’occasion de son inhumation, des dons au CCFD-Terre Solidaire pourront être faits par celles et ceux qui le souhaitent.

Sa parole libre et ancrée dans l’Évangile se conjuguait à une fidélité profonde à l’Église. « Il faut aimer l’Église, nom de Dieu ! » titrait l’un de ses livres.

Il demeure un repère, un exemple pour de nombreux chrétiens (et non chrétiens) engagés pour la construction d’un monde plus juste et plus fraternel.

Le CCFD-Terre Solidaire, en lien avec Simone, son épouse, et ses enfants, organisera à Paris une messe en sa mémoire.

Il est vivant dans le cœur de CCFD-Terre Solidaire.

Guy Aurenche
Président du CCFD-Terre Solidaire

Bernard Pinaud,
Délégué général du CCFD-Terre Solidaire

S’informer

21 septembre 2018

Le projet de loi PACTE ne réconcilie pas l’entreprise avec les citoyens (communiqué)

La proposition de loi Pacte qui va être examinée à partir du 25 septembre par l’Assemblée nationale ne permet ni de réconcilier l’entreprise (...)

19 septembre 2018

Fin de l’examen du projet de loi contre la fraude fiscale à l’Assemblée Nationale (Communiqué)

Communiqué conjoint : Anticor, ATTAC, CCFD-Terre Solidaire, Oxfam, Sherpa, Syndicat de la Magistrature L’Assemblée a terminé ce (...)

14 septembre 2018

Examen à l’Assemblée nationale du projet de loi fraude fiscale

Ce lundi 17 septembre l’Assemblée nationale examine en plénière le projet de loi sur la fraude fiscale. A l’issue de l’examen en commission (...)

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

21 août 2018

Egypte : une pépinière théâtrale au Caire

FDM n°305

Alors que la libre parole se réduit à peau de chagrin depuis la prise de pouvoir du président Sissi en 2013, un centre de formation au (...)

26 juillet 2018

Le niébé, un haricot au coeur de la bataille pour les semences paysannes

Le niébé est un haricot très populaire en Afrique de l’Ouest, et particulièrement nutritif. Pour le promouvoir et le protéger, l’AOPP, une (...)

Nos rapports

PDF