Publié le 01.03.2006 • Mis à jour le 10.01.2013

Des bénévoles actifs pour un carême de solidarité

L’équipe de Dole accueille un partenaire congolais

Pour le dernier carême, la toute nouvelle équipe de Dole (Jura) avait décidé d’organiser le séjour d’un partenaire dans sa ville. Maximin Ngahemba, coordinateur d’une association de développement local en République démocratique du Congo, a passé deux jours dans la cité franc-comtoise. Son séjour fut l’occasion de rencontres avec des acteurs de la société civile, visite d’un centre d’aide par le travail pour de jeunes handicapés et d’un centre d’accueil de demandeurs d’asile où des personnes de tous les pays attendent la régularisation de leur situation. Cet échange fructueux sera renouvelé lors cette année avec l’accueil d’un Tchadien.

Le témoignage d’un « immergé » dans l’Indre

Un groupe de seize bénévoles de la région Centre a participé en 2005 à un voyage en Serbie et au Kosovo. Le but de ce voyage était de « s’immerger » dans la réalité du travail de quatorze associations, partenaires du CCFD, qui travaillent à la réconciliation et à la justice dans cette partie des Balkans marquée par des conflits sanglants. Au retour de ce voyage, riches des expériences de vie des personnes rencontrées, les membres du groupe donneront de nombreux témoignages pendant le carême.

Un repas qui dérange à Bezons

A Bezons (Val d’Oise) la soirée de partage prend la forme d’un « repas qui dérange ». A l’arrivée dans la salle, les participants tirent au sort une étiquette qui détermine leur place à table. Les « riches » ont un menu complet et une table joliment décorée. Les « pauvres », plus nombreux, sont relégués autour d’une table nue. Ils n’ont qu’un plat unique de riz nature. Les « riches » doivent consommer tout leur repas. A la fin, les participants font part des émotions ressenties et échangent sur les inégalités mondiales dans l’accès à l’alimentation.

Place à la prière en Saône-et-Loire

Chaque année, le comité diocésain de Saône-et-Loire ouvre la campagne de carême par deux temps de prière : l’un avec une communauté religieuse contemplative le mercredi des Cendres, l’autre avec les chrétiens d’un secteur pastoral le premier dimanche de carême. En 2006, des sœurs bénédictines d’Autun et les paroissiens de Lugny-lès-Mâcon accueilleront ces temps forts. Les responsables locaux du CCFD entendent ainsi faire une place privilégiée à la prière et reconnaître les initiatives de solidarité internationale prises par les communautés chrétiennes du diocèse.

S’informer

15 octobre 2018

Les pistes inexplorées pour ne pas dépasser les 1,5°C (Rapport)

Le rapport du GIEC paru la semaine dernière nous confirme qu’il est possible de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C et respecter (...)

11 October 2018

UN Treaty on transnational corporations and human rights: the moment of truth for France?

On 26 June 2014, the United Nations Human Rights Council established an intergovernmental working group to draw up ‘an international (...)

8 octobre 2018

Traité ONU sur les entreprises transnationales et les droits humains : l’heure de vérité pour la France ?

Le 26 juin 2014, le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies a établi un groupe de travail intergouvernemental afin « d’élaborer un (...)

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

21 août 2018

Egypte : une pépinière théâtrale au Caire

FDM n°305

Alors que la libre parole se réduit à peau de chagrin depuis la prise de pouvoir du président Sissi en 2013, un centre de formation au (...)

26 juillet 2018

Le niébé, un haricot au coeur de la bataille pour les semences paysannes

Le niébé est un haricot très populaire en Afrique de l’Ouest, et particulièrement nutritif. Pour le promouvoir et le protéger, l’AOPP, une (...)

Nos rapports

PDF