Publié le 23 novembre 2006

Philippe Farine, ancien président du CCFD, est décédé.

Un militant exceptionnel, qui a mis sa foi et ses convictions, au service de la justice et de la solidarité internationale. (23 novembre 2006)

Le CCFD a appris avec une profonde tristesse le décès de Philippe Farine, premier secrétaire général du CCFD (1961-1968) et premier président laïc de notre association (1968-1977).
Philippe Farine a joué un rôle essentiel dans l’histoire du CCFD. Sa foi, ses convictions, son charisme ont marqué des générations de militants qui depuis 46 ans se sont engagés dans l’aventure de la solidarité internationale au sein du CCFD.

Homme visionnaire, il a porté les intuitions fondatrices du CCFD. Lutter contre la faim par une approche globale du développement, social, économique, politique et un combat pour la justice sociale. Comme il le disait dans ses nombreux témoignages : « l’histoire du CCFD est celle d’une Eglise indissociablement liée à l’histoire du genre humain, à ses souffrances, à ses luttes et à ses espoirs ».

Sous l’impulsion de Vatican II, de l’Encyclique Popularum Progressio, en lien avec le Père Lebret et les mouvements et Services d’Eglise, il a contribué à créer une nouvelle relation avec les populations des pays du Sud, passant d’une assistance caritative à une véritable démarche de solidarité et de partenariat. Une démarche novatrice à l’époque, aujourd’hui largement partagée par de nombreux acteurs de la solidarité internationale.

Philippe Farine a été un militant exceptionnel, servi par des qualités d’orateur hors pair. Il a incarné l’espérance d’un monde plus juste, plus fraternel, plus tolérant. Son engagement en faveur des personnes migrantes en France a été l’un de ses combats les plus ardents.

Il aimait à rappeler dans ses discours au sujet des origines du CCFD cette phrase de Mark Twain : « ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ». Philippe Farine incarnait le courage de ceux qui, face à l’adversité, conservent tout au long de leur vie, dans leurs yeux et dans leur cœur, la flamme de l’espérance et la force de la volonté.

Le CCFD doit énormément à l’engagement, aux convictions et à la foi profonde de Philippe Farine.

Le CCFD présente ses plus sincères condoléances à son épouse, Jeannine, et à sa famille.

Au nom du CCFD,

Joël Thomas,
Président

Philippe Farine

Nos projets

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

S’informer

13 de julio de 2018

¿Qué hacen los miembros de la Unión europea para que la ONU acabe con la impunidad de las empresas multinacionales?

Un colectivo de 36 organisaciones de la sociedad civil (asociaciones y sindicatos) interpeló a los Estados miembros de la Unión europea (...)

12 July 2018

What are the European Union and its individual Member States doing at the UN to stop corporate impunity?

On 11 July 2018, during the consultations taking place at the UN, a group of 36 civil society organisations called on the Member States (...)

12 juillet 2018

Que font les Etats membres de l’Union européenne à l’Onu pour mettre fin à l’impunité des multinationales ?

Ce 11 juillet 2018, un collectif de 36 organisations de la société civile (associations et syndicats) a interpellé les Etats membres de (...)

Nos rapports