Publié le 21 mai 2010

Mail frauduleux

Attention aux personnes mal intentionnées qui se réclament du CCFD-Terre Solidaire

Le CCFD-Terre Solidaire est amené à vous envoyer des informations par email concernant nos projets et notre actualité, mais jamais sans votre consentement et toujours avec une adresse d’expéditeur se terminant par ccfd-terresolidaire.org ou bien ccfd.info.

Il a été porté à la connaissance du CCFD-Terre Solidaire que diverses communications qui prétendent faussement provenir du CCFD-Terre Solidaire ou de salariés du CCFD-Terre Solidaire, ou qui s’en réclament, sont diffusées par courrier électronique, sur des sites Internet, et par courrier postal ou télécopie. Ces communications, qui cherchent parfois à obtenir de l’argent, ou, bien souvent, des données personnelles des personnes auxquelles elles s’adressent, sont des escroqueries.

Nous tenons à mettre le public en garde contre ces activités frauduleuses prétendument menées au nom de notre association ou en celui de ses salariés et nous vous serions reconnaissant de nous signaler toute communication suspecte.

Nous vous remercions de bien vouloir noter  :

  1. que le CCFD-Terre Solidaire n’a pas de représentation à l’étranger où nous agissons uniquement par l’intermédiaire de nos partenaires qui n’entreront jamais en communication directe avec vous par voie électronique ;
  2. que le CCFD-Terre Solidaire ne demande ni information bancaire ni aucune autre information personnelle en dehors des formulaires de don et des bons de soutien prévus spécifiquement à cet effet ;
  3. que le CCFD-Terre Solidaire n’offre pas de prix, de récompenses, de fonds, de certificats ou de bourses et n’organise pas de loteries par courrier électronique, courrier postal ou fax.

Le CCFD-Terre Solidaire recommande vivement aux personnes qui reçoivent ce genre de sollicitations de faire preuve de la plus grande prudence. Pertes financières et usurpation d’identité pourraient être les conséquences du transfert d’argent ou d’informations personnelles aux expéditeurs de ces communications frauduleuses. Les victimes de ces escroqueries peuvent porter plainte auprès des autorités de police locales pour qu’elles prennent les mesures qui s’imposent.

Si vous avez le moindre doute sur l’authenticité d’un courrier électronique, d’une lettre ou d’une communication téléphonique prétendument provenant du CCFD-Terre Solidaire, destiné au CCFD-Terre Solidaire ou se réclamant du CCFD-Terre Solidaire ou de salariés du CCFD-Terre Solidaire, n’hésitez pas à nous envoyer un message via notre formulaire de contact en ligne pour en savoir plus avant d’y donner suite.

Enfin, nous vous invitons à effectuer un signalement en ligne de cette tentative d’escroquerie sur le site mis en place par le ministère de l’Intérieur français : https://www.internet-signalement.gouv.fr

Nos projets

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

23 mars 2018

Cinq reportages de La Croix au Paraguay pour découvrir l’action du CCFD-Terre Solidaire

Cinq portraits ont été réalisés par le quotidien La Croix au Paraguay avec des associations partenaires du CCFD-Terre solidaire. Une série (...)

S’informer

22 June 2018

Etats-Unis : une politique migratoire inhumaine (communiqué de la CIDSE)

La CIDSE (Coopération Internationale pour le Développement et la Solidarité), dont le CCFD-Terre Solidaire est membre, est une alliance (...)

21 juin 2018

Secret des affaires : un bâillon d’or pour les sénateurs

Ce jeudi 21 juin la proposition de loi Gauvain sur le secret des affaires a été adoptée par le Sénat. Malgré les alertes lancées depuis (...)

21 juin 2018

Brésil : l’Église au secours des migrants vénézuéliens

Chaque jour, des centaines de Vénézuéliens passent la frontière avec le Brésil. Ils fuient la misère économique et le régime répressif de (...)

Nos rapports