© Patrick Piro

Kdadalak Sulimutuk Institute (KSI)

Présentation

KSI a été créé en 2000, à la fin de l’occupation indonésienne au Timor-Leste, pour aider à la résolution des conflits fonciers et promouvoir la transformation sociale.

Ses premières actions se concentraient sur la réalisation d’enquêtes de terrain pour identifier les principales sources de conflits, favoriser le dialogue et influer auprès des instances sur les réformes en cours. Par la suite, l’organisation s’est engagée en faveur du développement rural à travers notamment la promotion de l'agroécologie.

PAYS

Timor-Leste

PARTENAIRE

Depuis 2008

PRINCIPAL COMBAT

Souveraineté alimentaire

EFFECTIFS

18 salariés

LE "TARA-BANDU"

KSI a participé à la revivification et à la reconnaissance du "Tara Bandu". Cette méthode traditionnelle permet de régler à l’amiable les conflits communautaires et fonciers. Elle veille également à l’amélioration du bien-être des populations et à la gestion durable des ressources naturelles.
© Patrick Piro
© Patrick Piro
© Patrick Piro
© Patrick Piro
© Patrick Piro

Haut(s) Fait(s)

À Ermera, KSI a initié la création du tout premier syndicat de paysans du Timor-Leste : l’UNAER (syndicat des agriculteurs de la province d’Ermera).

L’organisation a également aidé à la mise en place d’un institut d’éducation populaire paysan dans le village.  

Chiffres clés

2000

année de création

18

salariés

L'actualité de la région

Toutes les actualités