4ème semaine de carême : oser le pardon

Publié le 10.03.2021| Mis à jour le 25.03.2022

Tous les samedi, nous vous donnons rendez-vous pour écouter un podcast, poser notre regard sur une photo ou une image, s’arrêter sur une parole d’évangile ou un témoignage autour de l’écologie intégraleCette semaine nous méditons autour du thème : oser le pardon

Mangeons et festoyons, car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.

UN TEMPS POUR SE METTRE EN RETRAIT, DISCRÈTEMENT

MÉDITER AVEC L’EVANGILE

Jésus dit encore : « Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : “Père, donne-moi la part de fortune qui me revient.” Et le père leur partagea ses biens.

Peu de jours après, le plus jeune rassembla tout ce qu’il avait, et partit pour un pays lointain où il dilapida sa fortune en menant une vie de désordre.

Il avait tout dépensé, quand une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin.

Il alla s’engager auprès d’un habitant de ce pays, qui l’envoya dans ses champs garder les porcs. Il aurait bien voulu se remplir le ventre avec les gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui donnait rien.

Alors il rentra en lui-même et se dit : “Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim !

Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. Traite-moi comme l’un de tes ouvriers.”

Il se leva et s’en alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut saisi de compassion ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. Le fils lui dit : “Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.”

Mais le père dit à ses serviteurs : “Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller, mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds, allez chercher le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons, car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.” Et ils commencèrent à festoyer.

Lc 15 -24

Méditer avec : Le pape Francois

Chemin de croix 2022 station 10

« Quand les conflits ne sont pas résolus mais plutôt dissimulés ou enterrés dans le passé, il y a des silences qui peuvent être synonymes de complicité avec des erreurs et des péchés graves.

Mais la vraie réconciliation, loin de fuir le conflit, se réalise plutôt dans le conflit, en le dépassant par le dialogue et la négociation transparente, sincère et patiente. »

Fratelli Tutti §244

Deux questions pour m’aider à méditer

Quelle phrase me marque plus particulièrement?

Avec qui aurais-je besoin de me réconcilier pour que mon souhait d’un monde de paix soit sincère?

A retrouver également sur notre site :

Notre page carême

Notre webradio

Le chemin de croix revisité

Les différentes étapes de notre parcours spirituel en ligne :

Tous les samedi pendant le carême, retrouvez notre proposition de méditation à écouter, à lire et à contempler.

Méditation pour le mercredi des cendres

Méditation pour la première semaine de carême

Méditation pour la deuxième semaine de carême

Méditation pour la troisième semaine de carême

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne