Camp international jeunes adultes CIDSE : “Do coração à terra” (Du cœur à la terre)

Publié le 08.06.2022| Mis à jour le 16.08.2022

Présentation : CIDSE + CCFD Terre Solidaire

Nous sommes Marjorie et Alice *, respectivement jeune bénévole en région PACA et engagée en service civique en région Bourgogne Franche Comté au CCFD Terre Solidaire. Nous avons eu la chance de participer du 27 avril au 3 mai au Portugal à un camp sur la transition écologique organisé par la CIDSE, à une vingtaine de kilomètres de Fatima.

Nous avons partagé avec 26 autres jeunes internationaux engagé.es dans des associations liées à la CIDSE nos expériences et nos engagements, pour le climat et l’écologie. Les pays partenaires participants était le Portugal, l’Espagne, l’Italie, la France, la Belgique, la Suisse, l’Angleterre, la Slovaquie, et le Canada.

La CIDSE rassemble 18 organisations (dont le CCFD Terre Solidaire), membres d’Europe et d’Amérique du Nord, œuvrant pour la justice sociale et contre les inégalités, et promouvant des alternatives justes et durables pour l’environnement.

C’est donc en collaboration avec la campagne Change For The Planet, Care For the People et la FEC (Fundação Fé et Coopéração = Fondation Foi et Coopération) que ce camp international pour jeunes adultes a été organisé.

*Une pensée solidaire et amicale pour Pauline, aussi bénévole au CCFD Terre Solidaire, qui aurait dû participer à ce camp mais qui n’a malheureusement pas pu rester avec nous…

Un lieu et une âme

Nous avons été accueilli.es par Margarida Alvim, au sein de la Casa Velha. Ancien domaine viticole de ses parents, cette ferme a aujourd’hui été préservée par Margarida pour en faire un véritable lieu de rencontre, où sont organisés des activités culturelles, sociales et spirituelles, des séminaires, des chantiers internationaux, en contact direct avec la nature environnante et les 7 hectares alentours de forêts de chênes lièges.

« Déconnecter pour mieux reconnecter », avec soi, avec les autres, avec la spiritualité, tel était le maitre mot de cette semaine dans ce havre de paix.

Participer ensemble à un beau projet

Durant toute la semaine, nous avons vécu ensemble et partagés de nombreux temps de réflexions autour de nos pratiques quotidiennes, de nos engagements, de nos relations humaines.

Des invités nous ont rejoints pour partager leurs expériences et leurs travaux autour des questions écologiques, et des solutions que nous pouvons mettre en place aujourd’hui pour la préservation de la Terre et des êtres vivants.

Des ateliers, des jeux, des documentaires, et des travaux dans les champs et la forêt sont venus ponctuer les journées.

Chaque matin, un temps spirituel nous a invité.es à réfléchir individuellement au sens de nos actions en direction de la planète : la Terre bien aimée, la Terre fragile, la Terre fertile, la Terre confiée, la Terre promise : Comment vivre simplement ? Comment protéger ce qui m’est confié ?

Echange culturel et spirituel

Des habitants du village nous ont rejoins le temps d’un soir pour un repas partagé et sont arrivé en nous faisant la surprise de danser des danses locales en habits traditionnels.

Nous avons tenté par la suite de les imiter sur les airs traditionnels dans une danse quelque peu approximative mais avec beaucoup de joie ! 🙂

Chaque soir, une délégation (groupe par pays), organisait le « Thanks of the day », temps spirituel permettant de clôturer la journée avec reconnaissance pour les moments vécus.

Quelques minutes pour partager nos vécus et nos ressentis sur la journée passée, et être reconnaissant, même pour les choses simples.

Nous oublions bien souvent dans nos rythmes effrénés quotidiens de prendre ce temps, et de reconnaître ce qui est positif et les petits bonheurs faits d’un rien : l’odeur des roses fleuries au printemps, la satisfaction du travail accompli en équipe, un fou rire partagé, ou un bon repas préparé par les 3 cuisinières bénévoles d’un village voisin. 

Pèlerinage

Le samedi 30 Avril, une longue ballade de 18kms jusqu’à Fatima, nous a amené au pied de la basilique de Notre Dame du Rosaire, érigée en 1928, après les apparitions de la Vierge Marie devant 3 enfants bergers du village en 1917. Haut lieu de pèlerinage, le sanctuaire accueille aujourd’hui des croyants du monde entier, qui se réunissent, comme nous l’avons fait, sur l’esplanade de la Cova. Le Pape François y est venu en 2017, et reviendra au Portugal l’année prochaine pour les JMJ 2023.

Je suis particulièrement reconnaissante d’avoir participer à cette magnifique expérience, riche en rencontres, en émotions et en partages. Je remercie toutes les belles personnes que j’ai rencontrées durant ce voyage et toutes celles qui m’en ont offert l’occasion d’y participer.

Alice 🙂

Pour plus d’infos…

Plusieurs témoignages et vidéos ont été partagés autour de cette expérience. Je vous invite à les consulter si vous êtes interessé.es :

Viva Casa Vehla !

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne
Nourrissons le monde de solutions pour combattre la faim
Je découvre Je fais un don