Dégradation de la situation intérieure bolivienne

Publié le 23.09.2008| Mis à jour le 09.09.2021

Elu en 2006, le président bolivien Evo Morales est confronté à la rébellion ouverte de 4 provinces de l’est du pays contrôlées par l’opposition de droite.

Revendiquant une plus grande économie, les préfets de ces 4 provinces contestent les projets de réforme constitutionnelle et de redistribution des richesses. La situation a empiré début septembre. On compterait déjà une centaine de disparus, des dizaines de blessés et une vingtaine de morts. Inquiet de la dégradation de la situation, le Comité catholique contre la faim et pour le développement dénonce, dans un communiqué signé par huit autres ONG françaises, le massacre du 11 septembre dernier, l’attitude de l’opposition et les agissements des groupes armés contre les organisations sociales du département de Pando. Lisez le communiqué du CCFD et des associations allliées.

Documents joints

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne
Découvrez nos actions pour lutter contre la faim!
Je découvre