Des nouvelles d’une délégation éloignée : la Corse

Publié le 08.11.2022

Nous sommes plusieurs à insister, lorsque qu’on évoque la région Sud-Est du CCFD-Terre Solidaire, sur son nom complet : PACA … Corse ! Et oui, même si on n’en parle peu, la Corse fait bien partie intégrante de notre région et loin des clichés sur cette île, il y existe une réalité du CCFD-Terre Solidaire. Au moment où nous clôturons la deuxième campagne nationale numérique de recrutement, profitons-en pour faire un petit état des lieux corse.

Depuis maintenant un peu plus d’un an, l’Église de Corse s’est renouvelée avec l’arrivée d’un nouvel évêque, François Bustillo. Cette nomination a été une bonne occasion pour organiser au printemps dernier une tournée de Sylvie Bukhari-de Pontual, présidente du CCFD-Terre Solidaire, dans l’île.

Accompagnée par la fidèle petite équipe CCFD-Terre Solidaire de Corse et avec le soutien d’Antoinette Filippi qui assure le pont entre les deux rives de la Méditerranée, Sylvie a pu prendre conscience des réalités de ce territoire et poser quelques jalons notamment avec les autorités ecclésiastiques.

Fort de ce climat favorable, et depuis lors, on observe ici ou là des frémissements, des mises en routes, des réactivations d’anciens réseaux… bref un renouveau semble à l’œuvre.

Pour exemple, un contact vieux de 15 ans qui s’était quelque peu ensommeillé, vient d’être réactivé avec la communauté protestante et l’ACAT à Ajaccio pour s’associer dans l’organisation d’une exposition autour d’Église verte et Laudato Si‘. Trois rendez-vous sont d’ailleurs déjà pris avec la pasteure Marie-Odile, pour poursuivre cette collaboration, en particulier lors de la période de Noël.
 

Une des particularités de la Corse, c’est aussi d’accueillir de nombreuses confréries religieuses. Celles-ci au nombre d’une centaine dans toute l’île, regroupant entre 30 et 50 membres en moyenne, sont en plein redémarrage et laisse entrevoir un potentiel de travail en commun. C’est déjà le cas avec une des confréries présente à Bastia et qui cultive et anime un jardin partagé. Une parole CCFD-Terre Solidaire sur la thématique de la souveraineté alimentaire pourrait parfaitement y trouver sa place lors des fêtes rituelles pour le temps des semences.

En parallèle, les Scouts et Guide de France sont eux aussi dans une phase ascendante à Bastia, Ajaccio, et Porto Vecchio laissant aussi voir les possibilités d’alliances.

Enfin, une nouvelle équipe CCFD-Terre Solidaire à Bastia de 10 personnes (dont deux de moins de 45 ans !) se réunit depuis cet été. Au programme pour une première action de terrain, la tenue d’un chalet sur le prochain marché de Noël de Bastia.

C’est à la fois le fruit d’une présence ténue mais régulière du CCFD-Terre Solidaire depuis des années, présence confortée par la venue régulière de partenaires pour le carême, mais aussi un début de quelque chose où les gens souhaitent travailler ensemble… et même au-delà de l’espace paroissial sur des axes que nous défendons. C’est le cas de la lutte contre le patriarcat, l’envie est de travailler avec Femmes solidaires, une association locale.

Bref, même dans les territoires plus périphériques, et même si c’est pas à pas, le CCFD-Terre Solidaire avance et fait avancer la solidarité internationale !

Antoinette Filippi et Luc Petitdemange

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne
Pour une terre sans faim, cultivez l'action du CCFD-Terre Solidaire
Je donne chaque mois