Le souffle de Vatican II

Publié le 09.10.2007

Peu avant l’ouverture du concile, dans un message adressé au monde, en septembre 1962, le pape Jean XIII déclare : « En face des pays sous-développés, l’Eglise se présente telle qu’elle est et veut être : l’Eglise de tous et particulièrement l’Eglise des pauvres. »

• Durant le concile qui se tient à Rome (quatre sessions de 1962 à 1965) c’est sous l’appellation « Eglise des pauvres » qu’un groupe d’évêques, dont plusieurs latino-américains, œuvre pour infléchir les grandes orientations conciliaires dans la perspective d’une « Eglise servante et pauvre ».

• Vers la fin du concile Vatican II, Paul VI demande aux évêques d’Amérique Latine de transposer les orientations conciliaires dans leur continent « considéré comme catholique » mais où le catholicisme est « en état de faiblesse organique ». Le pape leur recommande d’élaborer un plan missionnaire dans le cadre du CELAM, la Conférence de l’épiscopat latino-américain créée en 1955, à Rio.

« L’aspect social de la justice est celui qui frappe et intéresse le plus de monde en général, le monde latino-américain en particulier où les contrastes sont intenses et profonds, souligne Paul VI. L’imploration et la plainte de tant d’hommes qui vivent dans des conditions indignes d’êtres humains ne peuvent pas ne pas nous toucher (…) et nous laisser inactifs » (allocution du 23 novembre 1965).

L’après Concile s’est traduit par un grand élan missionnaire en Amérique Latine. En 1961, Jean XXIII avait demandé à l’Eglise de France un effort particulier pour l’Amérique Latine dans le cadre défini par l’encyclique « Fidei Donum » (le don de la foi) de Pie XII (1957).

En réponse a été créé le Comité épiscopal France-Amérique Latine (CEFAL) qui met des prêtres diocésains à la disposition des diocèses latino-américains. Ils y soutiennent la mise en œuvre des grandes orientations de Vatican II dans les paroisses les plus populaires. S’y ajoutent les nombreux religieux et religieuses envoyés par les ordres religieux missionnaires.

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne