L’environnement

Publié le 06.12.2006

Un lourd tribut écologique

L’irrésistible progression du soja engendre une série de dégâts environnementaux :

• la forêt : le soja est désormais l’une des grandes causes de la déforestation en Amazonie. Pas directement, mais parce que les terrains conquis par la légumineuse repoussent toujours plus loin dans la forêt les activités agro-forestières pionnières — coupe du bois, élevage extensif, petite agriculture.
• les sols et l’eau : machines lourdes, exposition au soleil et aux intempéries compactent et érodent les sols. L’eau y ruisselle, entraîne sédiments et résidus chimiques dans les cours d’eau, qui s’obstruent ou connaissent des crues plus soudaines. Les poissons disparaissent.
• la pollution : les quantités de pesticides et d’herbicides épandues augmentent plus vite que les superficies cultivées, pour mieux se passer de main d’œuvre.
• la biodiversité : monoculture, le soja amoindrit dramatiquement la diversité en plantes et animaux des milieux, dont l’équilibre est menacé à terme.

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne