L’immigration n’est pas un problème

Publié le 01.05.2006

C’est prendre le problème à l’envers. L’immigration n’est pas un problème. Le problème c’est une situation qui pousse des jeunes à risquer leur vie. Le problème, ce sont les lacunes des politiques d’intégration sociale.

La migration doit abordée en sortant du seul prisme de la société française. Elle doit être resituée dans sa dimension humaine et comme un phénomène international.

• Les migrants sont avant tout des gens à la recherche d’un mieux être. Ils ont des droits.

• Les causes de la migration sont liées aux désordres mondiaux économiques, sociaux, écologiques et politiques.

• Compte tenu du rôle des migrants à l’égard de leur pays d’origine, la mobilité humaine est indissociable des enjeux de développement.

Partir de chez soi est souvent un traumatisme, voire une tragédie. Faisons en sorte de ne pas la rendre plus difficile encore.

Dans le cadre de la campagne « Etat d’urgence planétaire : votons pour une France solidaire ! », le CCFD-Terre Solidaire met l’accent sur trois demandes sur le thème de la migration :

• Inscrire dans la loi un socle intangible qui garantisse les droits de migrants

• Créer une citoyenneté de résidence

• Mettre la politique migratoire au service des objectifs de développement des pays d’émigration.

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne