Droits humains, Régulation des multinationales, Responsabilité sociale des entreprises

Mondialisation dérégulée : protéger les droits des travailleurs ici et là-bas

Publié le 11.06.2013

L’actualité dramatique a attiré l’attention sur les conditions de travail déplorables des travailleurs du textile au Bangladesh. Par ailleurs, la France et l’Europe vivent une crise sociale sans précédent.


Pression sur le coût du travail, licenciements, chômage structurel, précarité de l’emploi et recul de la protection sociale… Pourquoi au Nord comme au Sud de la planète, les travailleurs, les citoyens et l’environnement sont-ils victimes du modèle économique ? L’une des réponses se trouve dans le comportement des acteurs économiques de la mondialisation que sont les entreprises multinationales. Celles-ci tirent avantageusement profit d’un vide juridique qui leur permet de ne pas être responsables des abus commis par leurs filiales, leurs sous-traitants, et tout au long de la chaîne d’approvisionnement à l’étranger, encourageant par là-même ces groupes de sociétés au dumping social et environnemental.

En marge de la conférence sociale qui s’ouvre le lendemain et grâce aux témoignages de travailleurs du Nord et du Sud ainsi qu’à l’éclairage d’experts et d’ONG, cette conférence montrera le lien entre violations des droits des travailleurs au Sud et crise sociale en France. Elle sera illustrée par des cas concrets de mobilisations pour l’accès à la justice pour les victimes de l’activité des multinationales et proposera des solutions durables pour mieux protéger les droits humains.

Un syndicaliste congolais représentant plus de 800 anciens salariés de la société COMILOG victimes d’un licenciement abusif sera notamment présent. En effet, ces travailleurs sont en attente, le 20 juin, de la décision de la Cour d’appel de Paris qui statuera sur leurs demandes d’indemnisation qu’ils attendent depuis 22 ans.

Intervenants

M. Alain Léopold Moukouyou, Président du collectif des anciens travailleurs de la COMILOG
Mme Pauline Kienlen, chargée de plaidoyer, Sherpa
Maître Fiodor Rilov, avocat spécialisé en droit du travail
Mme Nayla Ajaltouni, coordinatrice du Collectif Ethique sur l’étiquette
M. Pierre Mazeau, Chef de mission RSE à la Direction Développement Durable du groupe EDF
Mme Sabine Gagnier, Coordinatrice projets « Acteurs économiques et droits humains », Amnesty International France

Modérateur : M. Antonio Manganella, Chargé de plaidoyer RSEE, CCFD-Terre Solidaire

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne