Portrait Père Gournay © Odile Bonnafoux

Père Gournay, aumônier national

Publié le 01.12.2020| Mis à jour le 15.12.2021

Ordonné prêtre en 1987, le Père Bertrand Gournay a exercé pendant près de 30 ans au sein de plusieurs ministères dans le Diocèse de Gap et d’Embrun. Il assure aujourd’hui la fonction d’aumônier national du CCFD-Terre Solidaire depuis novembre 2019.

Portrait Père Gournay © Odile Bonnafoux
Portrait Père Gournay © Odile Bonnafoux

Aumônier de l’enseignement public à Briançon entre 1986 et 1996 ; curé de Montgenèvre-Névache de 1990 à 1996 ; directeur diocésain catéchèse et formation permanente prêtres-laïcs de 1996 à 1999 ; recteur du Sanctuaire de Notre Dame du Laus de 2004 à 2010, et curé de Briançon de 2010 à 2014, pour ne citer que quelqu’une de ses fonctions.

En juillet 2014, le père Bertrand Gournay est invité à rejoindre, en tant que prêtre Fidei Donum, une autre Eglise, celle du Sahara algérien, et plus particulièrement le diocèse de Ghardaïa-Laghouat en tant que prêtre de la paroisse de Tamanrasset, puis vicaire général du diocèse à partir de 2016. Le 8 décembre 2018, il participera au Sanctuaire de Santa Cruz à Oran, à la cérémonie de béatification des 19 martyrs d’Algérie.

Depuis le 1er janvier 2020, le père Bertrand Gournay, de retour en France, a rejoint le Diocèse de Gap et d’Embrun en tant que Vicaire épiscopal chargé des relations entre la vie diocésaine et la société civile.

Tout au long de son parcours, le père Bertrand Gournay conjugue responsabilités pastorales et ecclésiales, activités d’enseignements, de formation et missions à l’étranger. L’importance pour lui est donnée à l’alternance entre les temps de réflexion, d’analyse et la mise en place d’initiatives concrètes sur le terrain.

Le père Bertrand Gournay sensible aux questions de solidarité internationale a mené plusieurs projets de terrain en Roumanie avec des artisans de Briançon pour la restauration d’une école et la construction d’une maison familiale pour enfants orphelins, au Sénégal avec Caritas-Dakar, en Algérie enfin par l’instauration d’un modèle de micro-crédit et tontines pour faciliter les initiatives d’autofinancements des personnes migrantes à Tamanrasset.

« L’inattendu que la vie peut offrir, comme celle d’être un jour appelé à entrer au CCFD-Terre solidaire comme aumônier national, est ce qui m’apparaît être la plus belle manière dont l’Evangile travaille les hommes. Je me réjouis de cette perspective. ».

Déclare le père Bertrand Gournay

Le Père Gournay est attiré par ce rôle qui consiste à « entendre ce qui se vit dans l’association et apporter un peu de spiritualité aux salariés, face à l’immédiateté des décisions importantes à prendre ».

Ses expériences, multiples et solides, de solidarité internationale forment le socle de sa légitimité : « La souveraineté alimentaire, le développement fondé sur la justice économique, la question de la migration et de la gouvernance, la culture de la paix, sont des thèmes qui m’interpellent, car j’ai vécu ses situations sur le terrain ».

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne