Puebla (1979)

Publié le 09.10.2007

La dynamique ecclésiale des années 1960 a aussi été portée par « l’optimisme du développement » : la décennie du développement lancée par l’ONU et l’encyclique Populorum Progressio (le développement des peuples) de Paul VI en 1967 qui donne une dimension internationale à l’enseignement social de l’Eglise catholique.

• En 1979, le contexte est tout autre pour l’Amérique latine : l’oppression des injustices sociales a été redoublée par l’oppression des dictatures. Les conclusions de l’Assemblée générale des évêques latino-américains à Puebla (Mexique) en portent la marque :
« De chacun des pays de ce continent monte jusqu’au ciel (…) le cri d’un peuple qui souffre et qui réclame la justice, la liberté, le respect des droits fondamentaux de l’homme et des peuples ».

• L’accent est à nouveau mis sur les pauvres et l’engagement contre la pauvreté :
« L’amour de Dieu pour nous, aujourd’hui, doit devenir surtout une œuvre de justice envers les opprimés et un effort de libération pour les plus démunis ».
D’où « la nécessité de la conversion de toute l’Eglise à une option préférentielle pour les pauvres, qui se donne pour objectif leur libération intégrale ».

• Les communautés ecclésiales de base sont présentées comme « un motif de joie et d’espérance pour l’Eglise (…). Elles sont devenues des foyers d’évangélisation et le moteur de la libération et du développement. »

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne