Un vide-dressing solidaire à Bordeaux !

Publié le 04.11.2022| Mis à jour le 19.11.2022

Le samedi 22 octobre 2022, s’est tenu à Bordeaux un vide-dressing solidaire organisé par la délégation de Gironde du CCFD Terre Solidaire. Cinquante bénévoles ont aidé à organiser cette journée, de la collecte de vêtements jusqu’à la vente le jour J, en passant par le tri. Dans une ambiance bonne enfant, ceux ne sont pas moins de 300 personnes qui sont venues nous soutenir dans cette action. Qu’elles aient acheté ou non, toutes ont félicité le CCFD pour leur engagement. Cette journée a permis non seulement de récolter de l’argent, 1 500 euros de bénéfice pour l’ONG mais aussi de faire connaître un peu plus les valeurs du CCFD au sein d’une grande agglomération comme Bordeaux. Ainsi, huit personnes ont été sensibles à la cause et sont de possible futurs bénévoles. Le reste des vêtements ont soit été donnés à des relais soit gardés en prévision d’un autre vide-dressing. 

Pourquoi un vide-dressing ? Quelle valeur derrière cette action ?

L’industrie textile compte parmi les plus polluantes au monde et génère d’importants déchets, notamment avec l’essor de la fast fashion (= production de masse dans la mode) depuis les années 2000. Le cycle de vie de nos vêtements comprend de nombreuses étapes et procédés qui, dans chacun des pays de la chaîne de fabrication, peuvent nuire à l’environnement et aux personnes les fabriquant et les portant.

Prenons notre bon vieux jean. En moyenne, 9 000 litres d’eau sont nécessaires à la fabrication d’un jean, soit l’équivalent de 285 douches. Sa chaîne de fabrication est composée de plusieurs pays : récolte du coton en Inde, Filature/Tissage/Teinture en Chine, la confection en Turquie et enfin la vente en Océanie, Europe et Etats-Unis. Une fois le jean en notre possession, nous consommons beaucoup d’énergie pour le laver, le sécher et le parfois le repasser. Le lavage des vêtements libère des microfibres qui se retrouvent dans les boues des stations d’épuration ou dans les océans. 240 000 de tonnes de microparticules de plastique sont relâchées dans les océans chaque année dans le monde à cause de l’entretien de nos vêtements synthétiques.

Nous avons le pouvoir de changer les choses ! Par exemple en préférant acheter des vêtements d’occasion de seconde main dans un vide-dressing ! Mais aussi privilégier les matières respectueuses de l’environnement, mieux entretenir ses vêtements, se questionner sur les conditions et les procédés de fabrication, etc. Il y a de multiples possibilités et si tout le monde s’y met, peut-être parviendrons nous à réduire l’impact du textile sur la planète.

Le vide-dressing de Bordeaux n’a donc pas servi uniquement à recueillir de l’argent mais aussi à sensibiliser à la surconsommation et à montrer qu’une autre voie est possible.

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne