Un avenir sans faim

Publié le 23 janvier 2005

En direct : la délégation du CCFD est enfin au complet à Porto Alegre… (4/10)

Nous sommes près de 80 personnes : bénévoles, jeunes du réseau et/ou des mouvements. Deux journées de rencontres et d’échanges ont permis au groupe de mieux se connaître et de se préparer à vivre le FSM…

Mots-clés :

Campagnes et plaidoyers du CCFD et de ses partenaires.

Différentes thématiques comme la problématique de l’eau, du sida, de la souveraineté alimentaire, les conditions de travail, l’annulation de la dette, ont permis de regrouper des gens de tous horizons qui ont tous réfléchis et échangés sur la façon de mener une campagne. Le but de cet échange était de pouvoir articuler les actions entre le nord et le sud, ainsi que de partager nos complémentarités et nos difficultés.

Anecdotes et dépaysement

Bien que nous soyons restés à l’hôtel, nous avons commencé à ressentir la culture brésilienne à travers des exercices d’accueil menés par le groupe EQUIP originaire du nordeste. Ces exercices étaient essentiellement basés sur l’idée que nous pouvons nous exprimer en contournant les barrières des langues (16 langues différentes au FSM : une nouvelle tout de Babel !) grâce à l’expression du corps.

Enjeux du FSM et les forums sociaux dans le monde

Dès l’origine, le Forum Social Mondial se veut comme un contre sommet, c’est la raison pour laquelle il a toujours lieu en même temps que le Forum de Davos, et dans un pays du sud.

Il n’est pas un lieu de décision, mais de débats, de discussions, de rencontres, de propositions avec toujours cette intime conviction qu’un autre monde est possible.
Les détracteurs du FSM, lui reproche souvent que rien de concret n’en ressort. Mais il oublie de regarder l’ampleur du phénomène qui s’étend à travers le monde : il ne se passe pas une semaine sans qu’un forum social n’est lieu quelques part dans le monde à toutes les échelles.

C’est ce que nous avons compris en discutant avec les partenaires du CCFD.
En Somalie par exemple, le forum social a permis la prise de conscience que c’est par les femmes que les changements arriveront. Elles se sont organisées pour réaliser différents programmes à propos de l’éducation, sur la couture, etc. L’objectif étant entre autres que certaines femmes maltraitées puissent choisir une certaine indépendance vis à vis de leur conjoint.

Quelques mots redynamisant de Chico Whitaker [1]

“Le FSM n’est pas qu’un événement, c’est surtout un processus. C’est une demande qui s’inscère dans la vie de toute organisation de la société civile. Les participants au FSM viennent pour connaître d’autres actions, se reconnaître dans d’autres actions, penser à de nouvelles iniatives et s’articuler pour les organiser.

Après le forum chacun revient chez lui un peu plus enrichit de connaissances mais aussi des liens créés avec d’autres.

Le FSM n’est ni une force homogène, ni une armée, c’est un réseau horizontal qui vise à agir à tous les niveaux du plus local aui plus global.

On attends environ 150 000 participants et aucune activité n’a été organisée par le comité d’organisation, mais elles sont toutes organisées ! Un enjeu important : prouver que ça marche !”

[1Francisco (Chico) Whitaker est le secrétaire exécutif de la commission justice et paix de la conférence épiscopale brésilienne

Nos projets

19 avril 2017

La famine frappe le Soudan du Sud en pleine guerre civile

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Le 20 février 2017, l’état de famine a été déclaré au Soudan du Sud. Moissons incendiées, champs désertés et routes coupées : la situation ne (...)

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

S’informer

20 avril 2017

8ème Forum social pan amazonien : "Nous sommes la forêt"

Du 28 avril au 1er mai 2017 aura lieu la 8ème édition du Forum social pan amazonien. Y participeront plusieurs partenaires du CCFD-Terre (...)

20 avril 2017

J’étais étranger et vous m’avez accueilli

298 Mars-Avril

La campagne électorale est surprenante et déroutante. Des hommes et des femmes politiques, ayant occupé des responsabilités (...)

19 avril 2017

Victimes de la sécheresse et de Boko Haram, les éleveurs du lac Tchad appellent à la solidarité

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Dans un environnement déjà fortement fragilisé par la sécheresse, les populations de la région du Lac Tchad sont soumises aux violences et (...)