Noël contre la faim

Publié le 18.11.2015 • Mis à jour le 03.12.2015

Attentats du 13 novembre : réaffirmons ensemble nos valeurs

Mots-clés :

A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous sommes encore sous le choc des attentats terribles du 13 novembre qui ont couté la vie à au moins 129 personnes et en ont blessées des centaines d’autres. Notre compassion et notre soutien vont aux victimes, à leurs familles et à leurs amis.

Les terroristes ont frappé des restaurants, des bars, une salle de concert, les environs d’un stade de foot, tous ces lieux où la société française aime à se retrouver, à se rencontrer, à partager des moments de vivre-ensemble. Une violence aussi aveugle, et un tel mépris de la vie ne peuvent que nous effrayer.

Les idéologues qui ont commandité les attentats de Paris l’ont clairement écrit : l’objectif des attaques est de créer un climat de terreur, et par cette terreur, de fragiliser notre société en nous divisant, par la montée des extrémismes et des replis communautaires.

Le risque pour notre société est de se mettre à douter d’elle-même, de ses valeurs, mais aussi de ses différentes composantes, de celles et ceux qui seraient « différents », de par leur culture, leur origine, leur religion... Notre défi est aujourd’hui d’éviter de tomber dans ce piège de la recherche de bouc émissaire et de s’y enliser.
Certains discours politiques essaient déjà de faire le lien entre migrants, réfugiés, musulmans et terroristes.

Ne faisons pas de ces populations les victimes collatérales des attaques de Paris. N’oublions pas que les réfugiés fuient la violence, celle-là même qui vient de faire irruption dans notre pays, et qu’ils ont souvent enduré pendant des années. N’oublions pas non plus qu’associer les musulmans aux attaques de ce vendredi 13 serait donner raison à Daech, en leur reconnaissant un rôle de représentation de l’Islam que les musulmans leur dénient...

Aujourd’hui les partenaires du CCFD-Terre Solidaire avec lesquels nous travaillons dans le monde entier témoignent de leur solidarité. Nous sommes d’autant plus touchés par ces messages, qu’ils sont eux-mêmes très souvent victimes de cette violence. Rien que pour cette année 2015, nous pensons par exemple aux attentats de Tunisie de mars et juin 2015, aux attaques de Boko Haram au nord Cameroun ainsi qu’aux attentats de Beyrouth à la veille des attentats de Paris.

Partout les défis sont de même nature : comment lutter contre le terrorisme, sans basculer dans une politique ultra sécuritaire et injuste qui vient à son tour nourrir la violence et favoriser l’enrôlement de nouvelles recrues ? Comment construire des Etats de droit respectueux des droits humains quand les mouvements terroristes ne respectent aucune règle ? Comment, malgré la violence, continuer à se battre pour un monde plus juste, en luttant contre les inégalités et en promouvant le vivre ensemble ?

En tant qu’association de solidarité internationale, nous avons la chance, dans la rencontre avec nos partenaires libanais, syriens, tunisiens, maliens, palestiniens, israéliens, mais aussi des autres pays d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique latine, d’être témoins de leur force, de leur énergie toujours renouvelée, et de leur résilience. C’est ensemble que nous devons chercher et construire des réponses.

Nous allons continuer à travailler avec eux pour mettre en avant des actions qui donnent de l’espoir et qui font sens. Avec nos partenaires, nous allons continuer à interpeller les autorités pour construire un monde plus juste, respectueux des droits humains et du droit international.

Contrairement aux terroristes ou aux partisans du repli sur soi, nous croyons que notre monde a un avenir. Il mérite que nous nous battions pour lui, que nous cessions de le détruire, que nous inventions d’autres modèles de développement qui ne soient pas uniquement guidés par la recherche du profit, et que nous construisions un réel vivre ensemble.


Pour aller plus loin :

A la suite des attentats, Guy Aurenche, président du CCFD-Terre Solidaire et Bernard Pinaud, secrétaire général, se sont joints à différentes personnalités, croyantes ou non croyantes, dont des responsables associatifs, pour dire ensemble "nous sommes unis". Cet appel, paru dimanche soir sur le site de Libération, incite à ne pas tomber dans le piège tendu par le terrorisme : la division. Chacun peut signer l’appel à la fraternité ici ‪#‎NousSommesUnis‬

S’informer

1er décembre 2016

Alep : L’ONU doit d’urgence « s’unir pour la paix »

Alors qu’Alep-Est en Syrie pourrait tomber dans les prochains jours et est le théâtre d’une catastrophe humanitaire sans précédent, plus de (...)

10 novembre 2016

La société civile centrafricaine sous pression

Les ONG signataires ont été informées de l’arrestation lundi 7 novembre à Bangui d’un leader de la société civile centrafricaine, M. Gervais (...)

10 novembre 2016

Ouverture d’un centre d’accueil pour migrants à Paris, un début de réponse ?

Un centre d’accueil pour migrants, demandeurs d’asile et réfugiés s’ouvre ce jeudi 10 novembre 2016 à Paris, à l’initiative de la ville. Ce (...)

Nos projets

27 septembre 2016

En France, les jeunes habitants des bidonvilles privés d’école

Le Collectif pour le droit des enfants roms à l’éducation a réalisé une étude, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire, permettant de mieux (...)

15 septembre 2016

Un rapport pour comprendre la crise en République centrafricaine

Le Réseau des Organisations de la Société Civile Centrafricaine pour la Gouvernance et le Développement (ROSCA-GD), partenaire du (...)

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)