Noël contre la faim

Publié le 18.03.2013 • Mis à jour le 08.09.2014

Commerce des armes : pourquoi la France n’a-t-elle pas signé l’appel des 108 Etats pour un traité fort ?

Le CCFD-Terre Solidaire s’interroge sur la détermination de la France à soutenir un traité fort pour réguler les armes, après son refus de signer un appel de 108 pays, dont la Grande-Bretagne, rendu public à l’ouverture aujourd’hui des négociations à New York.

« La France a manqué une occasion en or de marquer son attachement à un traité fort et ambitieux. On peut s’interroger sur les raisons qui ont poussé le gouvernement français à ne pas s’associer à 108 pays qui, courageusement, expriment le désir d’une régulation efficace du commerce des armes », a affirmé Zobel Behalal, chargé de plaidoyer du CCFD-Terre Solidaire, présent à New York pour ces négociations.

Lors d’une récente rencontre avec les membres de la plateforme « Contrôlez les armes », dont le CCFD-Terre Solidaire est membre, Laurent Fabius avait affirmé son attachement à un traité fort. Ce décalage entre le discours à Paris et la pratique à New York, le jour même de l’ouverture de cette négociation historique, est troublant.

Le CCFD-Terre Solidaire attend de la diplomatie française qu’elle modifie son positionnement et s’engage sur les mêmes lignes que le texte signé par ces 108 Etats, qui a été lu lors de la session inaugurale des négociations par le représentant du Mexique.

En effet, on peut retenir plusieurs points forts dans ce texte : le traité ne doit pas être formulé de manière ambiguë ; la négociation doit permettre de combler les lacunes existantes ; le texte doit inclure les munitions ; et il doit contenir des critères forts sur l’évaluation et la mise en œuvre du futur TCA.

Karine Appy, 01 44 82 80 67, 06 66 12 33 02

S’informer

21 février 2017

Devoir de vigilance : adoption d’une loi historique

Les député-e-s français-e-s ont adopté définitivement mardi 21 février 2017, la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et (...)

21 février 2017

Présidentielle 2017 : L’aide publique au développement en 3 questions

La France doit augmenter le financement de son aide publique au développement (APD). C’est le constat de Coordination Sud, la plateforme (...)

20 février 2017

Devoir de vigilance : verdict le 21 février

FDM n°297

Le devoir de vigilance des entreprises sera-t-il définitivement adopté à l’Assemblée nationale le 21 février 2017, malgré les blocages du (...)

Nos projets

27 septembre 2016

En France, les jeunes habitants des bidonvilles privés d’école

Le Collectif pour le droit des enfants roms à l’éducation a réalisé une étude, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire, permettant de mieux (...)

15 septembre 2016

Un rapport pour comprendre la crise en République centrafricaine

Le Réseau des Organisations de la Société Civile Centrafricaine pour la Gouvernance et le Développement (ROSCA-GD), partenaire du (...)

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)