Publié le 9 novembre 2006

Le principe d’un traité international sur le commerce des armes voté aux Nations unies

La campagne « Armes : un commerce qui tue » est un succès. (9 novembre 2006)

Mots-clés :

Merci à tout ceux qui ont participé à la campagne "Armes : un commerce qui tue" !

La première étape pour créer un traité international sur le commerce des armes a été franchie !
Ainsi le 25 octobre 2006, la Première Commission de l’Assemblée générale des Nations unies a voté à 139 voix « pour » l’élaboration du traité international sur le commerce des armes, seuls les États-Unis se sont prononcés « contre ». L’Afrique, l’Amérique latine et l’Europe, dont la France, ont manifesté un soutien particulièrement vigoureux à la proposition.

Cette résolution est essentielle et permet institutionnellement la création de ce traité. Elle prévoit que le Secrétaire général consulte tous les États membres des Nations unies sur la faisabilité, la portée et les premières bases d’un instrument vaste et contraignant fixant des normes internationales communes pour l’importation, l’exportation et le transfert des armes classiques. Le Secrétaire général devra ensuite soumettre un rapport à l’Assemblée générale vers la fin de l’année 2007. En 2008, il constituera un groupe d’experts gouvernementaux qui sera chargé d’étudier cette question en détail et de soumettre ses conclusions à l’Assemblée générale.
L’ensemble des organisations non gouvernementales continuera, bien sûr, à suivre le processus.

Pour mémoire : C’est en 1995 que quelques lauréats du Prix Nobel de la paix ont émis l’idée de créer, à l’échelon mondial, un ensemble de règles contraignantes sur les transferts d’armes. Amnesty International, Oxfam International et le RAIAL (Réseau d’action international sur les armes légères) ont lancé la campagne internationale "Control arms" en 2003. La Plate-forme française "Contrôlez les armes", dont le CCFD est membre, a mené campagne depuis décembre 2005 et a recueilli plus de 50 000 visages en faveur de ce traité qui ont rejoint le million de personnes soutenant cette campagne dans le monde entier.

La Plate-forme française Contrôlez les armes est co-pilotée par Amnesty International France, Oxfam France-Agir ici, Secours catholique-Caritas France et est composée du CCFD (Comité catholique contre la faim et pour le développement), Observatoire des transferts d’armements, Justice et Paix France, Pax Christi France, Réseau Foi et justice Afrique-Europe, Ligue des droits de l’Homme, Médecins du monde

S’informer

2 avril 2013

Adoption du Traité sur le Commerce des Armes aux Nations Unies

Le CCFD-Terre Solidaire se réjouit de l’adoption, aujourd’hui, du Traité international sur le commerce des armes par l’Assemblée générale (...)

29 mars 2013

ONU : Les Etats refusent d’adopter le Traité sur le commerce des armes

Le CCFD-Terre Solidaire regrette que pour la seconde fois en neuf mois, les Etats membres des Nations Unies aient été incapables (...)

26 mars 2013

Le CCFD-Terre Solidaire participe aux négociations à l’ONU

La conférence finale devant aboutir à l’adoption d’un Traité sur le commerce international des armes (TCA) se déroule actuellement aux (...)

Nos projets

15 septembre 2016

Un rapport pour comprendre la crise en République centrafricaine

Le Réseau des Organisations de la Société Civile Centrafricaine pour la Gouvernance et le Développement (ROSCA-GD), partenaire du (...)

29 août 2016 CEDAC

Brésil : l’agriculture au service de l’éducation populaire

Acteur historique de l’Éducation Populaire au Brésil, le Centre d’Action Communautaire – partenaire du CCFD-Terre Solidaire – se sert de (...)

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)