Publié le 16.06.2010 • Mis à jour le 15.03.2013

Les sociétés civiles saluent l’appel de Sarkozy et Merkel à taxer les transactions financières

74 organisations de la société civile (OSC) en France et en Allemagne se félicitent des déclarations du Président français et de la Chancelière allemande affirmant vouloir défendre ensemble, durant le sommet du G20 les 26-27 juin prochains, la mise en place d’une taxe internationale sur les transactions financières.

Elles appellent les dirigeants français et allemand à saisir l’opportunité du Sommet européen du 17 juin pour promouvoir également l’application de la taxe sur les transactions financières à l’échelle européenne.

En défendant une taxe sur les transactions financières (TTF) dans le cadre du G20, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel s’alignent sur la société civile : plus de 150 000 citoyens du monde entier ont signé une pétition exigeant que le G20 crée cette TTF - cette pétition sera remise à des responsables du G20 le 25 juin prochain à Toronto. Par le passé, un tel alignement des dirigeants européens avec la société civile mondiale a permis d’obtenir de fortes avancées internationales, en dépit de l’opposition des Etats-Unis et de Chine - ce fut le cas par exemple pour le traité international interdisant le commerce des mines antipersonnel, en 1997.

En cette période de crise, les luttes contre la faim, la pauvreté, les pandémies et le dérèglement climatique exigent plus que jamais une action urgente de la part des dirigeants de la planète. Dans le même temps, en Europe et dans les pays pauvres, la crise économique provoquée par le secteur financier contraint les gouvernements à réduire brutalement les déficits budgétaires. Une taxe sur les transactions financières générerait jusqu’à plusieurs centaines de milliards d’euros par an, et permettrait de tenir les promesses de la communauté internationale en matière de développement et de climat.

Ces derniers mois, de nombreux dirigeants, en particulier en Europe, ont exprimé la volonté de taxer les transactions financières. Le leadership du couple franco-allemand lors des Sommets de l’UE et du G20 sera clé pour amener le reste de la communauté internationale à la mise en œuvre de la TTF.

Néanmoins, les associations françaises et allemandes rappellent que l’UE a également la possibilité de taxer les transactions financières de manière unilatérale, dans l’éventualité où des pays du G20 comme la Chine ou des États-Unis refuseraient obstinément une FTT mondiale. Taïwan, par exemple, dispose déjà d’une taxe unilatérale sur l’ensemble des transactions financières, y compris les produits dérivés exotiques. Le sommet de l’UE de ce jeudi 17 juin doit s’engager à avancer vers la mise en place de la TTF dans l’UE, même si les pays du G20 ne parviennent pas à un accord.

Les gouvernements ont mobilisé des centaines de milliards d’euros pour sauver les banques et le système financier. Plutôt que de réduire les dépenses sociales, l’aide aux pays pauvres et l’action climatique, dans une tentative désespérée de rembourser les spéculateurs, le moment est venu de taxer les spéculateurs responsables de la crise.

Organisations françaises signataires
Attac France, Care France, Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID), Coalition Plus, Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD- Terre Solidaire), Coordination Sud, Fédération syndicale unitaire (FSU), Oxfam France, Réseau Action Climat, Réseau Foi et Justice Afrique Europe, Secours catholique-Caritas France, WWF France

Contacts presse :
Attac France : Thomas Coutrot,
06 24 56 79 32 / thomascoutrot@gmail.com
Coalition Plus : Khalil Elouardighi,
06.33.20.74.66 / kelouardighi@coalitionplus.org
CCFD - Terre Solidaire : Véronique de La Martinière,
01 44 82 80 64 / v.delamartiniere@ccfd.asso.fr
Coordination Sud : Marie Bessières,
01 44 72 87 14 / bessieres@coordinationsud.org
Oxfam France : Magali Rubino,
06 30 46 66 04 / mrubino@oxfamfrance.org

Les organisations allemandes signataires sont celles rassemblées dans la plate-forme Steuer gegen armut.

Contacts Presse :
Joerg Alt,
Tel. (+49 911) 2346-189
Fax (+49 911) 2346-161
joergaltsj@gmail.com
Attac Allemagne
Frauke Distelrath
Mobil (0179) 51 46 079
presse@attac.de

S’informer

25 juillet 2016

Le CCFD-Terre Solidaire contre l’évasion fiscale, s’associe aux Jours.fr

En partenariat avec le nouveau site d’information indépendant Les Jours.fr, le CCFD-Terre Solidaire poursuit sa lutte contre l’évasion (...)

29 juin 2016

Luxleaks : Antoine Deltour : héros, délinquant ou citoyen lambda ?

FDM n°291

Auditeur comptable dans un grand cabinet d’audit au Luxembourg, Antoine Deltour est à l’origine de l’affaire du Luxleaks. Celle-ci a révélé (...)

10 juin 2016

Les ONG appellent les députés à une meilleure définition de lanceur d’alerte

Ce vendredi 10 juin 2016, alors que le projet de loi anti-corruption dit « Sapin 2 » vient d’être adopté en première lecture à l’Assemblée (...)

Nos projets

20 novembre 2014 Banco Palmas

Brésil, une banque communautaire prospère

Créée en 1998 dans une favela de Fortaleza, au nord-est du Brésil, la banque communautaire Palmas soutenue par le CCFD-Terre Solidaire est (...)

12 mai 2014 Bénédicte Fiquet

Inde : Le coût du développement, l’exemple du Tamil Nadu

FDM n°277

Classé dans le pool des États les plus puissants économiquement du pays, le Tamil Nadu est un laboratoire du développement à l’indienne : (...)

19 octobre 2012 Focus on the Global South

Pour qu’émerge en Asie un autre modèle de développement économique

Fondée par Walden Bello, à qui l’on doit le concept de "démondialisation", Focus on the Global South agit au niveau de l’ensemble du (...)