Noël contre la faim

Publié le 15.07.2014

Institutions financières de développement, coup de projecteur sur des acteurs de l’ombre au cœur du financement du développement

Dans son nouveau rapport, le réseau européen sur la dette et le développement EURODAD, dont le CCFD-Terre Solidaire est membre, met en lumière une nouvelle tendance de ces 10 dernières années en matière de développement : le recours à la finance privée comme moyen de financement privilégié pour des nombreuses initiatives de développement et la montée en puissance des institutions financières de développement (DFIs) qui s’imposent de plus en plus comme des acteurs incontournables de l’aide.

Ainsi, une part croissante de l’intervention des opérateurs publics (ou semi publics) de développement est orientée vers des entreprises du secteur privé dans les pays en développement. De plus en plus de pays font ainsi le choix d’utiliser directement des ressources publiques (ou dans le cas de Proparco, bénéficiant d’un accès privilégié aux marchés financiers du fait de son actionnariat public) pour attirer et orienter des investisseurs privés, dans une logique « d’effet levier ».

Ce rapport explique le fonctionnement de ces institutions, analyse leurs pratiques et leurs mandats et dresse des comparaisons entre les institutions. Il s’appuie sur des études de cas concernant 6 institutions financières de développement (Banque Asiatique de Développement ADB, Banque Européenne d’Investissement EIB, International Finance Corporation IFC, German Investment Corporation DEG, Netherlands Development Finance Company FMO et PROPARCO), annexées au rapport général.

En tant qu’organisation mobilisée en faveur du financement du développement, le CCFD-Terre Solidaire a contribué à cette étude aux côtés de ses partenaires européens en apportant notamment des éléments sur l’institution financière française de développement Proparco.

Télécharger le rapport general A private affair : shining a light on the shadowy institutions giving public support to private companies and taking over the development agenda (en anglais)

Télécharger la fiche thématique consacrée à Proparco (en anglais)

Plus d’informations sur le rapport général et sur les institutions financières de développement étudiées : http://www.eurodad.org/aprivateaffair

S’informer

21 février 2017

Devoir de vigilance : adoption d’une loi historique

Les député-e-s français-e-s ont adopté définitivement mardi 21 février 2017, la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et (...)

20 février 2017

Devoir de vigilance : verdict le 21 février

Le devoir de vigilance des entreprises sera-t-il définitivement adopté à l’Assemblée nationale le 21 février 2017, malgré les blocages du (...)

2 février 2017

Devoir de vigilance : Nouveau rejet du texte par le Sénat avant l’adoption définitive

Sans surprise, le Sénat a rejeté en nouvelle lecture la proposition de loi sur le devoir de vigilance des multinationales. Déposée par le (...)

Nos projets

11 juillet 2016 Centre Bartolomé de las Casas , CooperAcción

Au Pérou, la résistance à l’industrie minière des communautés indiennes, en images

Un documentaire de vingt minutes nous plonge au cœur des conséquences de l’exploitation minière sur les communautés paysannes et indiennes (...)

11 mars 2016 CAAAP

Les peuples indigènes d’Amazonie luttent pour leurs droits

Chercheur au sein du Centre Amazonien d’Anthropologie et d’Application Pratique (CAAAP) – soutenu par le CCFD-Terre Solidaire – Manuel (...)

2 février 2015 Conférence épiscopale de Madagascar

Un projet de gouvernance minière pour Madagascar

Améliorer la gouvernance dans l’exploitation des mines, gérer les recettes de manière plus transparente et veiller à ce qu’elles servent au (...)