Un avenir sans faim

Publié le 2 avril 2005

L’action humanitaire de l’Europe en question

La politique d’aide humanitaire fait partie de l’action extérieure de l’Union, au même titre que la politique de défense. Elle obtient donc une base légale. Dans ce domaine, les actions de l’Union visent à : « porter assistance et secours aux populations des pays tiers, victimes de catastrophes naturelles ou d’origine humaine, et à les protéger, pour faire face aux besoins humanitaires résultant de ces différentes situations ». L’assistance humanitaires de l’Union suit les principes d’impartialité, de neutralité et de non-discrimination, conformément au droit international (III-321).

Observations

Associées de façon satisfaisantes à l’élaboration de la Constitution, les Ong (de la plateforme européenne Concord) notent l’établissement d’une politique d’action humanitaire comme un réel progrès. L’ajout de la neutralité aux deux autres principes d’action humanitaire est le résultat d’un travail de plaidoyer des Ong. Le texte de la Constitution est vu comme un cadre satisfaisant, à améliorer lors de la définition des politiques mises en place par l’Union.

Les Ong humanitaires seront particulièrement attentives à la création d’un corps volontaire européen d’aide humanitaire. La qualité et le professionnalisme du travail humanitaire ne doivent pas être remis en cause (III-321).

Les Ong regrettent la confusion des genres présente à l’article III-309. Les missions humanitaires y sont en effet présentées comme des contributions possibles à la lutte contre le terrorisme. Une disposition qui relève d’une approche intégrée de la sécurité telle qu’elle peut l’être pratiquée par les Etats-Unis en Afghanistan ou en Irak. Les Ong humanitaires, dans leurs actions de plaidoyer, entendent surveiller de près cette disposition.

Nos projets

21 juin 2017 Gwénaëlle Lenoir , Adel

En Cisjordanie, l’agroécologie porteuse d’alternatives

299 Juin

En Cisjordanie l’agriculture paysanne palestinienne est entravée par le poids de l’occupation, l’accaparement des terres les plus fertiles (...)

6 janvier 2017 RTI , KPA

En Indonésie, une riziculture écologique et deux fois plus productive pour les paysans

Grâce à une méthode de riziculture intensive mise au point à Madagascar, les cultivateurs de riz parviennent à augmenter considérablement (...)

16 décembre 2016 BEDE , IRPAD

Au Mali, protéger et valoriser les semences paysannes, vitales pour la souveraineté alimentaire

Au Mali la "modernisation" agricole soutenue par des projets internationaux et les politiques nationales (promotion des monocultures, (...)

S’informer

9 juin 2017

Etats Généraux de l’Alimentation : tous concernés par le contenu de notre assiette

En vue des annonces attendues du président de la République sur ce sujet, le CCFD-Terre Solidaire, la Fondation pour la Nature et (...)

9 juin 2017

Des paysannes et paysans en marche pour leurs droits

294- juillet/août 2016

Accaparement des terres, accès à l’eau, disparition des semences paysannes : « mêmes causes, mêmes luttes » ont plaidé près de 300 (...)

8 juin 2017

Agriculture en Afrique : les investissements privés aggravent l’insécurité alimentaire (rapport)

A l’occasion du G20 Africa Partnership qui se tiendra les 12 et 13 juin 2017 à Berlin, Action contre la Faim, le CCFD-Terre Solidaire et (...)