Noël contre la faim

Publié le 10 février 2010

L’Évangile en actes

Une bonne nouvelle pour la vie du monde

Le message de L’Amour dans la Vérité, en fidélité à l’enseignement social de l’Église et à Vatican II, présente le salut comme une proposition de vie pour l’humanité. La dignité de toute personne humaine est rappelée avec force. Elle implique l’exercice de la liberté, élément essentiel d’un développement intégral. Mais la liberté est inséparable de la responsabilité à l’égard des autres, de l’humanité, du monde (§ 17 et 70). La vie humaine se trouve comprise comme la réponse à un appel, à une vocation, pour servir la justice et le bien commun. La charité prend corps dans l’histoire sous le mode de la fraternité universelle (§ 19-20).

Le développement ne se réduit pas à une accumulation matérielle, il comprend une dimension spirituelle, puisqu’il s’agit d’inscrire dans l’histoire un amour reçu pour être partagé. La vie humaine, personnelle et collective, comprend alors une heureuse reconnaissance pour la grâce et la beauté du don de la vie (§ 34). La réponse à ce don continu s’inscrit dans un engagement responsable à l’égard de ses frères et sœurs en humanité. Selon une telle perspective, la mondialisation elle-même, au prix d’une réorientation radicale, peut revêtir une dimension spirituelle. « Cela permettra de vivre et d’orienter la mondialisation de l’humanité en termes de relationnalité, de communion et de partage » (§ 42). La voie du développement humain constitue une promesse de bonheur pour chacun et pour tous. À une condition : le bonheur ne peut être cherché dans une jouissance individuelle, il naît de la solidarité fraternelle, pour qu’advienne une communauté universelle (§ 53). Les chrétiens travaillent à l’unité du genre humain, à la lumière de la révélation de Dieu comme Trinité de personnes unies par un même amour. Au nom de cette expérience qui s’inscrit au cœur de la foi, ils sont acteurs d’une collaboration fraternelle ouverte à tous, au service de la justice et de la paix pour l’humanité entière (§ 54).

Questions pour un partage

Comment l’expérience spirituelle prend-elle corps dans nos choix économiques ou nos engagements associatifs et politiques ?

Quels liens pouvons-nous repérer entre l’Evangile et le développement auquel nous travaillons ?

« Mes petits enfants, n’aimons pas en paroles et de langue, mais en acte et dans la vérité. » (1 Jn 3, 18)

« La justice est la première voie de la charité, (…) une partie intégrante de cet amour « en actes et en vérité. » » (§ 6)

Déjà en 1967, « Paul VI établissait un rapport clair entre l’annonce du Christ et la promotion de la personne dans la société. Le témoignage de la charité du Christ à travers les œuvres de justice, de paix et de développement fait partie de l’évangélisation ». (§ 15)

Nos projets

26 février 2009 CEAS Commission Episcopale d’Action Sociale

Participation citoyenne pour les droits de l’homme, la démocratie et le développement solidaire du pays

Depuis 41 ans, CEAS, organe de la Conférence Episcopale Péruvienne, s’est mis au service des personnes et groupes vulnérables, de la (...)

S’informer

26 octobre 2015

Appel des évêques des 5 continents aux négociateurs de la Cop 21

L’appel qui suit a été lancé par des Cardinaux, des Patriarches et des Évêques du monde entier représentant les groupements continentaux des (...)

11 septembre 2015

Edito de notre magasine : Laudato Si, un texte fondateur

FDM n°288

Comme le souligne Edgar Morin . : « Cette encyclique est peut-être l’acte I d’un appel pour une nouvelle civilisation. » Explorons ensemble (...)

22 mai 2015

Béatification de Mgr Romero

Il y a 35 ans, le 24 mars 1980, l’archevêque de San Salvador, Mgr Romero était assassiné en pleine messe. Après avoir été reconnu martyr, il (...)