Publié le 9 juillet 2015

Habiter autrement la création

Au nom de leur foi, des chrétiens, orthodoxes, protestants et catholiques s’engagent pour la justice climatique

Destinée à la réflexion et l’engagement des groupes de chrétiens, en mouvements, paroisses, mais également de tout public, la brochure de 16 pages, est disponible gratuitement auprès des associations et téléchargeable sur leurs sites.
Télécharger la brochure :

Elle est co-signée par : Les Assises chrétiennes de l’écologie, le CCFD - Terre Solidaire, Secours catholique, le Centre de recherche et d’action sociales (CERAS), Chrétiens unis pour la terre, la Délégation catholique pour la Coopération (DCC), l’Assemblée des Évêques orthodoxes de France, la Fédération protestante de France, Justice et Paix, l’Institut religieux et solidarité internationale, la Mission de France, Pax Christi, le Réseau foi et justice Afrique Europe antenne France, les Semaines sociales de France, le Service national de la mission universelle de l’Église, la Société de Saint-Vincent de Paul.

S’émerveiller devant le courage imaginatif des individus et des peuples menacés de mort. Ils sont déjà au travail, les femmes et les hommes qui n’acceptent pas que certaines avidités humaines les condamnent à la noyade, aux sécheresses, à la faim, encore pire à l’humiliation !
S’émerveiller devant la beauté de la création, devant les paysages splendides et sans cesse renouvelés qu’elle nous offre gratuitement ; également devant sa régénération régulière qui invite à respecter son rythme, sa fragilité et ses besoins pour qu’elle reste féconde ; merveille aussi que les équilibres complémentaires qui permettent à chaque acteur de jouer son rôle en laissant à l’autre assez de place pour jouer le sien.
Accueillir ces émerveillements donnera à chacun la force de mettre en question ses habitudes de consommation et de constater qu’il détient une partie de la solution.

Il faut oser aller plus en profondeur pour découvrir les causes principales des dérèglements climatiques.
C’est bien le développement de tous les êtres humains et de la personne tout entière qui est en cause.
Les systèmes économiques dominants se trompent lorsqu’ils croient pouvoir, au nom d’une croissance infinie, augmenter ou même maintenir la consommation d’énergie fossile. Ou lorsqu’ils inventent de fausses réponses qui paupérisent davantage les paysans du monde entier.
La spéculation et la quête du profit maximal pour quelques-uns rendent aveugle une Humanité pourtant avide de vrai bonheur.

Prendre conscience des questions que posent les dérèglements climatiques est une « opportunité » !
En ces temps historiques de métamorphoses, la communauté humaine et chacun de ses membres sont invités à retrouver le sens et la durabilité de leurs relations avec la nature, au service du Bien commun.
Le trésor de la foi chrétienne se trouve lui-même interrogé. Il est bon qu’ensemble les chrétiens ne prétendent pas y trouver des solutions-miracles, mais qu’ils expérimentent pleinement l’alliance et la confiance que Dieu fait à l’Humanité : « Tu as tant de prix à mes yeux », s’exclame le Dieu de vie.

La Création est d’abord un geste d’amour au service non de la « dévoration » de la nature mais de sa pleine fécondité.
Sur les chemins des drames que provoquent les dérèglements climatiques, les chrétiens unis rencontrent le souffle de l’Esprit.
Il les pousse à aller vers les plus fragiles et à inventer une vie bonne pour tous.
Le respect de la nature n’a alors rien à voir avec sa déification. Il invente un vrai chemin de solidarité planétaire.

Avec toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté et aux côtés d’autres acteurs de la société civile, les chrétiens se mobilisent pour que le temps de la 21ème Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP 21), en décembre à Paris, soit un temps d’appel à plus de courage politique et un temps d’actions de grâces, d’inventivité et d’espérance.

Le défi est d’ouvrir un nouveau chemin de vie, loin des injustices, des inégalités et des déséquilibres écologiques de notre modèle de développement.

Nos projets

4 février 2016 Jean-Claude Gerez

Pérou : La mine empoisonne la vie des paysans andins

FDM n°290

Classé parmi les principaux pays producteurs mondiaux d’argent, de cuivre et de zinc, le Pérou n’hésite pas à bafouer les droits des (...)

12 janvier 2016 CIPCA

En Bolivie, des alternatives aux dérèglements climatiques en images

Reportage en Bolivie, un pays en pleine mutation sociale et économique où le CCFD-Terre Solidaire soutient une structure de recherche et (...)

21 septembre 2015 RHK

Au Mali, plusieurs milliers d’agriculteurs convertis à l’agro-écologie

Retour enthousiaste de Bernard Pinaud, délégué général du CCFD-Terre Solidaire d’une mission au Mali où il a rencontré les membres du Réseau (...)

S’informer

14 juin 2016

L’Alliance pour l’agriculture intelligente face au climat, un forum du greenwashing !

Le 14 juin 2016 à Rome s’ouvre le second Forum annuel de l’Alliance globale pour l’agriculture intelligente face au climat (ou GACSA pour « (...)

26 mai 2016

L’agriculture, un sujet qui dérange dans les négociations climat

Six mois après la COP21 et l’adoption de l’Accord de Paris, les 196 Parties à la Convention Climat se sont retrouvées à Bonn (16 - 26 mai (...)

20 mai 2016

Nations unies : les communautés religieuses unies face au changement climatique

A New York, le 18 avril 2016, responsables religieux et spirituels du monde entier ont adressé à la communauté internationale, une (...)