Publié le 9 janvier 2015

Au Chiapas, une relation particulière à la Mère Terre

Par María Estela Barco, coordinatrice de l’association Développement économique et social des paysans indigènes (DESMI) au Mexique, partenaire du CCFD-Terre Solidaire.

« La Mère Terre est au centre des conflits actuels au Chiapas et au Mexique. Des grandes entreprises transnationales cherchent à s’approprier la terre afin de la surexploiter et de lui arracher les richesses qu’elle garde encore en son sein, au détriment des peuples originaires.
Ces pratiques destructrices influencent certains, paysans et indigènes, qui perdent cet amour de la terre que voulaient transmettre leurs ancêtres. Eux aussi considèrent désormais la terre comme une marchandise qu’ils vendent ou qu’ils louent générant ainsi de nombreux conflits au sein même des populations.
Ceux qui gardent encore une relation particulière à la Terre, cette vision globale (de la Création), la conçoivent comme Notre Mère, celle qui nous protège et nous donne ce qui nous est nécessaire pour vivre. Ils préservent ce lien intime avec elle (Ña lum en langue ch’ol). Aujourd’hui, elle nous appelle à grands cris, pour que nous cessions de la détruire.
C’est un être vivant qui a aussi des droits, comme nous.
Grâce à l’agroécologie, dans les municipalités autonomes du Chiapas, nous travaillons à reconstruire cette relation à la Mère Terre, en optant pour une autre manière de produire ces biens qui nous permettent de vivre. Il s’agit de construire un mode de vie différent, un nouveau lien avec la Mère Terre, qui implique aussi une nouvelle forme de relations entre êtres humains, le lekil kuxlejal (bien-vivre) en langue tseltal.
Comment rêver et construire un ciel nouveau, une terre nouvelle ?
Notre travail, c’est de former de nouvelles mentalités, de nouvelles consciences. Nous avons besoin de réapprendre et de construire cette relation nouvelle dans laquelle, femmes et hommes, nous vivrons en harmonie avec la Mère Terre, où nous prendrons soin de ce qui nous a été prêté, que nous devons soigner et protéger pour les générations futures. Puisse l’utopie nous faire avancer. »

Nos projets

4 février 2016 Jean-Claude Gerez

Pérou : La mine empoisonne la vie des paysans andins

FDM n°290

Classé parmi les principaux pays producteurs mondiaux d’argent, de cuivre et de zinc, le Pérou n’hésite pas à bafouer les droits des (...)

12 janvier 2016 CIPCA

En Bolivie, des alternatives aux dérèglements climatiques en images

Reportage en Bolivie, un pays en pleine mutation sociale et économique où le CCFD-Terre Solidaire soutient une structure de recherche et (...)

21 septembre 2015 RHK

Au Mali, plusieurs milliers d’agriculteurs convertis à l’agro-écologie

Retour enthousiaste de Bernard Pinaud, délégué général du CCFD-Terre Solidaire d’une mission au Mali où il a rencontré les membres du Réseau (...)

S’informer

14 juin 2016

L’Alliance pour l’agriculture intelligente face au climat, un forum du greenwashing !

Le 14 juin 2016 à Rome s’ouvre le second Forum annuel de l’Alliance globale pour l’agriculture intelligente face au climat (ou GACSA pour « (...)

26 mai 2016

L’agriculture, un sujet qui dérange dans les négociations climat

Six mois après la COP21 et l’adoption de l’Accord de Paris, les 196 Parties à la Convention Climat se sont retrouvées à Bonn (16 - 26 mai (...)

20 mai 2016

Nations unies : les communautés religieuses unies face au changement climatique

A New York, le 18 avril 2016, responsables religieux et spirituels du monde entier ont adressé à la communauté internationale, une (...)