CCFD-Terre Solidaire CCFD-Terre Solidaire

Exclusif : 1ère Carte de France des régions engagées contre les paradis fiscaux

A l’occasion du premier anniversaire de l’engagement, le 17 juin 2010, de la Région Ile-de-France contre les paradis fiscaux, le CCFD-Terre Solidaire publie la première "Carte de France de l’engagement des régions".

[Mise à jour novembre 2011] La Région Picardie a rejoint le 30 septembre le groupe des Régions qui "ont fait un premier pas".

[Mise à jour 08 juillet 2011] La région Pays de la Loire rejoint le groupe des régions très engagées et la région Nord-Pas-de-Calais se voit attribuer une mention spéciale car elle a pu démontrer au CCFD-Terre Solidaire qu’elle mettait en oeuvre des actions équivalentes à celles des régions classées parmi les plus engagées.

Le CCFD-Terre Solidaire se félicite d’avoir pleinement participé, avec la campagne "Stop paradis fiscaux", à l’implication des collectivités locales dans la lutte contre les paradis fiscaux et l’opacité financière.

JPEG - 187.3 ko

Désormais, plus de la moitié des régions métropolitaines demandent officiellement des comptes aux banques avec lesquelles elles travaillent, leur nombre ne cesse d’augmenter, et des départements, des villes françaises et étrangères manifestent aujourd’hui leur intérêt pour cette démarche.

A moins de 6 mois du Sommet du G20, dont les premières déclarations sur les paradis fiscaux se réduisent maintenant à une liste de moins de 10 ’territoires non coopératifs’, l’engagement des collectivités locales envoie un message fort. Les pays membres du G20 qui se réuniront en novembre à Cannes sous présidence française sont prévenus : la lutte contre les paradis fiscaux n’est pas terminée et elle passe par la transparence dans les comptes des entreprises multinationales.

Pour que la carte de France se remplissent encore de nouvelles régions engagées, pour que la couleur rouge -significative de l’engagement le plus efficace dans le combat pour la transparence financière - se diffuse sur l’ensemble du territoire, continuez d’écrire à vos élus locaux.

Pour aidez l’argent à quitter les paradis fiscaux, vous pouvez aussi envoyez des cartes postale-pétitions au G20.