Un avenir sans faim

Publié le 23.10.2014 • Mis à jour le 27.04.2015

Signez la pétition contre des multinationales Hors-jeu

Des multinationales hors-jeu : droits des populations et respect de l’environnement dans les pays du Sud

1138 ouvrier-e-s du textile morts dans l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh, déversement de déchets toxiques en Côte d’Ivoire, esclavage dans la filière des crevettes en Thaïlande, minerais du sang issus de la République démocratique du Congo, bananes « made in Jersey », etc. : les activités des multinationales dans les pays du Sud riment trop souvent avec violations des droits humains et accaparement des ressources, soutiens indirects à des conflits et évasion fiscale.

Pour garantir les droits des populations du Sud, le gouvernement doit agir et fixer des règles strictes aux multinationales françaises. Car si le marché a ses règles, les populations ont leurs droits.

Il existe aujourd’hui de véritables propositions pour encadrer les activités des multinationales. Le gouvernement doit s’en emparer !

En tant que citoyens nous pouvons agir. Signez la pétition adressée à Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie.

Pétition :

A l’attention de Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international, et d’Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie.

Messieurs les Ministres,

En l’absence de règles strictes les activités des multinationales dans les pays du Sud riment trop souvent avec violations des droits humains et accaparement des ressources, soutiens indirects à des conflits et évasion fiscale. Si le marché a ses règles, les populations ont aussi leurs droits.

L’Etat français doit encadrer les activités de ses multinationales dans les pays du Sud afin qu’elles contribuent réellement au développement par la création d’emplois et de richesses et respectent les droits humains.

Il faut pour cela que les multinationales :

• Soient rendues juridiquement responsables de leurs actes et des atteintes aux droits humains et à l’environnement générées par les activités de leurs filiales et sous-traitants,

• Ne se fournissent plus en ressources naturelles qui alimentent les conflits armés,

• Payent des impôts partout où elles exercent leurs activités.

Messieurs les Ministres, nous vous demandons d’agir.
Veuillez recevoir l’assurance de nos salutations distinguées.

Please sign the petition “Yellow card against the multinationals”

Firme la petición contra las multinacionales fuera de juego

S’informer

24 mars 2017

Devoir de vigilance : le Conseil Constitutionnel valide l’essentiel de la loi

Paris, le 24 mars 2017- Le Conseil constitutionnel a rendu hier sa décision suite à la saisine dont il a fait l’objet concernant la loi (...)

20 mars 2017

La solidarité internationale absente des débats : interpellons les candidat-e-s sur Twitter

Le débat qui réunira ce soir, sur TF1, les cinq candidat-e-s pour lesquels les intentions de votes dépassent les 10 % sera un moment (...)

17 mars 2017

Accord UE-Turquie : une autre politique migratoire est possible

Face à l’échec des politiques migratoires française et européenne - qui se traduit par les milliers de morts en Mer Méditerranée et les (...)

Nos projets

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

23 janvier 2017 Assesoar

Au Brésil, des agriculteurs familiaux résistent depuis 50 ans à un agro-business destructeur

Alors qu’elle a fêté en 2016 son demi-siècle d’existence, l’association Assesoar, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, peut s’enorgueillir (...)