Noël contre la faim

Publié le 23.10.2014 • Mis à jour le 27.04.2015

Signez la pétition contre des multinationales Hors-jeu

Des multinationales hors-jeu : droits des populations et respect de l’environnement dans les pays du Sud

1138 ouvrier-e-s du textile morts dans l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh, déversement de déchets toxiques en Côte d’Ivoire, esclavage dans la filière des crevettes en Thaïlande, minerais du sang issus de la République démocratique du Congo, bananes « made in Jersey », etc. : les activités des multinationales dans les pays du Sud riment trop souvent avec violations des droits humains et accaparement des ressources, soutiens indirects à des conflits et évasion fiscale.

Pour garantir les droits des populations du Sud, le gouvernement doit agir et fixer des règles strictes aux multinationales françaises. Car si le marché a ses règles, les populations ont leurs droits.

Il existe aujourd’hui de véritables propositions pour encadrer les activités des multinationales. Le gouvernement doit s’en emparer !

En tant que citoyens nous pouvons agir. Signez la pétition adressée à Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie.

Pétition :

A l’attention de Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international, et d’Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie.

Messieurs les Ministres,

En l’absence de règles strictes les activités des multinationales dans les pays du Sud riment trop souvent avec violations des droits humains et accaparement des ressources, soutiens indirects à des conflits et évasion fiscale. Si le marché a ses règles, les populations ont aussi leurs droits.

L’Etat français doit encadrer les activités de ses multinationales dans les pays du Sud afin qu’elles contribuent réellement au développement par la création d’emplois et de richesses et respectent les droits humains.

Il faut pour cela que les multinationales :

• Soient rendues juridiquement responsables de leurs actes et des atteintes aux droits humains et à l’environnement générées par les activités de leurs filiales et sous-traitants,

• Ne se fournissent plus en ressources naturelles qui alimentent les conflits armés,

• Payent des impôts partout où elles exercent leurs activités.

Messieurs les Ministres, nous vous demandons d’agir.
Veuillez recevoir l’assurance de nos salutations distinguées.

Please sign the petition “Yellow card against the multinationals”

Firme la petición contra las multinacionales fuera de juego

S’informer

1er décembre 2016

Alep : L’ONU doit d’urgence « s’unir pour la paix »

Alors qu’Alep-Est en Syrie pourrait tomber dans les prochains jours et est le théâtre d’une catastrophe humanitaire sans précédent, plus de (...)

30 novembre 2016

Devoir de vigilance des multinationales : un pas de plus vers l’adoption définitive de la loi

Le 29 novembre 2016, les députés ont adopté en nouvelle lecture, la proposition de loi sur le devoir de vigilance des sociétés mères et (...)

30 novembre 2016

Union européenne : l’accord sur les « minerais du conflit » conclu mais insuffisant

Les institutions européennes ont conclu, le 22 novembre 2016 à Bruxelles, les négociations relatives à une législation sur les « minerais (...)

Nos projets

16 novembre 2016

La COP22 dans l’œil de jeunes reporters méditerranéens

Âgés de 18 à 30 ans, de jeunes algériens, marocains, français et tunisiens posent un regard neuf et original sur les enjeux de la COP 22 à (...)

28 octobre 2016

COP22 : "l’Odyssée des alternatives Ibn Battûta", une flottille pour la justice climatique

Plusieurs associations et mouvements citoyens d’Afrique et d’Europe ont choisi de faire de l’avant-COP22 un temps fort de la mobilisation (...)

7 octobre 2016

Ouragan Matthew, solidaire avec le peuple haïtien

Alors qu’Haïti se relevait péniblement de l’impact du terrible séisme de 2010, le pays vient d’être frappé les 3 et 4 octobre 2016 par le (...)