Accueil > La rencontre interculturelle > Des échelles de valeurs différentes

Fiches pédagogiques

Fiche 1

Des échelles de valeurs différentes

Objectifs de l’animation

Prendre conscience des différentes perceptions de valeurs.

Ressources nécessaires

Un exemplaire du texte ci-dessous pour chaque participant.

Temps nécessaire

1 h 30

Notions clés abordées

Chacun a une approche de la notion de valeurs qui lui est propre, fruit de son histoire personnelle et collective. Certaines sont proclamées, en particulier en Occident, comme « universelles » alors que dans les faits, elles ne sont pas partagées par tous.
Un séjour marqué par une rencontre « réelle » de l’autre ne peut faire l’économie de la découverte de valeurs qui peuvent être tellement différentes qu’elles pourront choquer. Prise de conscience quelquefois douloureuse de l’altérité ! Mais du dialogue naîtra une meilleure connaissance réciproque, et pourquoi pas une meilleure capacité à travailler, voire vivre ensemble.

Points d’attention pour l’animateur

Il ne s’agit pas ici d’aboutir à un consensus ;

Bien veiller à ce que chaque participant soit écouté et respecté dans le jugement qu’il porte ;

Thèmes abordés dans cette animation :

  • rapport à la famille
  • rapport à la sexualité
  • rapports homme/femme
  • sens des responsabilités
  • gestion des émotions
  • châtiment corporel

Déroulement de l’animation

1. Remettre un exemplaire du texte ci-dessous à chacun des participants en leur demandant de prendre le temps de le lire et d’évaluer chacun des personnages en fonction de leur comportement :
Qui s’est le plus mal comporté ?
Qui s’est le mieux comporté ?

2. Demander aux participants de se regrouper (entre 4 et 6 personnes) pour échanger sur leur perception du comportement des personnages.

3. Demander à chaque groupe de convenir ensemble d’une liste classant les personnages sur une échelle de valeur (« du pire au meilleur »).

4. Réunir l’ensemble des participants et leur demander :

  • de lire les listes établies par chaque petit groupe,
  • de discuter sur les similitudes et les différences établies,
  • de débattre sur la manière dont les participants ont effectué leur classement, sur quelles bases ont-ils décidé de ce qui était bien et de ce qui était mal ?

5. Faire ressortir en conclusion de l’exercice :

  • nos différentes approches de la notion de « bien » et de « mal »,
  • nos différentes « échelles » de valeurs,
  • la difficulté à « négocier » autour de nos valeurs respectives.

ABIGAËL AIME TOM…
Abigaël aime Tom qui vit de l’autre côté de la rivière. Une crue a détruit tous les ponts qui enjambaient la rivière et n’a épargné qu’un seul bateau. Abigaël demande à Sinbad, le propriétaire du bateau, de lui faire traverser la rivière. Sinbad accepte à condition qu’Abigaël se donne d’abord à lui. Abigaël, ne sachant que faire, court demander conseil à sa mère qui lui répond qu’elle ne veut pas se mêler des affaires de sa fille. Désespérée, Abigaël cède à Sinbad, qui lui fait ensuite traverser la rivière.
Abigaël court retrouver Tom, le serre joyeusement dans ses bras et lui raconte tout ce qui s’est passé. Tom la repousse sans ménagements et Abigaël s’enfuit.
Pas très loin de chez Tom, Abigaël rencontre John, le meilleur ami de Tom. À lui aussi, elle raconte tout ce qui s’est passé. John gifle Tom et part avec Abigaël.
Texte extrait du « T-kit n°4 : l’apprentissage interculturel »
Éditions du conseil de l’Europe. © Tous droits réservés