Accueil > Revenir... s’y préparer pour continuer > Et pourquoi pas, un carnet de voyage ?

Fiches pédagogiques

Fiche 2

Et pourquoi pas, un carnet de voyage ?

Objectifs de l’animation

  • Exprimer par des mots, des dessins, des collages… les ressentis et découvertes des expériences vécues ;
  • Créer un support permettant un travail de relecture (prise du recul et analyse des ressentis) et le partage au retour.

Ressources nécessaires

  • Un carnet acheté (équitable chez Artisans du monde par exemple) ou fabriqué par soi-même (la couverture, les pages pouvant être personnalisées et adaptées au projet) ;
  • des crayons, des feutres, de l’encre de Chine et des plumes, de la peinture (aquarelle, acrylique…) et des pinceaux, de la colle, une paire de ciseaux…
  • appareil-photos, enregistreur de sons ;
  • (ou) ordinateur et connexion internet.

Temps nécessaire

Avant le départ, durant le voyage, et au retour.

Notions clés abordées

Au retour d’une expérience à l’international, le temps de bilan, d’analyse et de préparation de restitution sera facilité, si tout au long du projet les jeunes ont pris le temps de noter leurs ressentis et/ou garder des éléments matériels illustrant leurs découvertes, rencontres, émotions… Qu’il soit individuel ou collectif, ce travail est exigeant mais constituera au retour une réelle richesse.

Le carnet constituera un support pour restituer, car il sera un « aide-mémoire » et une ressource d’illustrations. Il sera également un support très utile pour analyser les émotions et échanger sur les temps forts du voyage.

Points d’attention pour l’animateur

Le support « carnet de voyage » ou « carnet de bord » peut prendre plusieurs formes (carnet individuel, carnet de groupe, blog, support audiovisuel, boîte à trésor…) et utiliser des techniques variées (récit journalier, collages, dessin, aquarelle…), l’essentiel étant d’être régulier et donc de baliser des temps pour cela dans le programme du séjour, et de commencer à y travailler en amont.
Le choix d’un carnet individuel ou collectif, ainsi que des techniques utilisées, devra être fait pendant la phase de préparation du voyage. Si le travail est collectif, la coordination de ce travail peut faire l’objet d’une tâche spécifique proposée à un ou des jeunes.
Vous pouvez trouver des exemples de carnets pour susciter l’envie de se lancer dans cette réalisation sur internet (exemple : www.rendezvous-carnetdevoyage.com/)

Déroulement de l’animation

1. Le choix premier est à faire entre un carnet de voyage que l’on peut tenir en mains et un carnet, accessible au monde entier, par l’intermédiaire d’un blog.

  • Vous êtes fans de bouquins, aimez toucher, sentir…, votre carnet de voyage sera alors plutôt en papier.
    Vous pouvez réaliser vous-mêmes votre carnet de voyage ou l’acheter.
    Plusieurs moyens d’expression se présentent à vous : dessiner, peindre, coller, photographier, écrire, gratter, combiner plusieurs de ces techniques… tous ces moyens participent à l’exploration des sens tout au long du carnet.
  • Vous êtes plutôt fans d’internet : votre carnet de voyage peut se faire sous forme de blogs ou de sites.
    Un grand nombre de plateformes de blogs gratuits permettent de créer son blog facilement. L’embarras du choix peut s’éclaircir suivant les possibilités d’y déposer tel ou tel format de fichiers (diaporamas en pps, vidéos en mov, avi…). Il est donc important de savoir ce que l’on a envie d’y mettre avant de choisir.
    Choisir entre un blog et un site… désirez-vous qu’il soit interactif et que des internautes puissent y déposer des commentaires ? Dans ce cas-là vous privilégierez le blog.

2. Une fois que vous avez choisi la forme que va prendre votre carnet de voyage, vous pouvez le commencer durant la préparation ou arrivé(s) sur place.
Ce travail demande de la régularité. Ne remettez pas à demain et remplissez-le sur le vif. Il n’y a rien de tel. Il révélera votre humeur, la richesse des rencontres… la richesse de ce que vous êtes en train de vivre.
Si vous le faites en groupe, à la fi n de chaque journée, ce carnet de voyage peut vous permettre, après un temps d’échanges, de relecture sur ce que vous avez vécu, de décider ensemble de ce que vous allez y déposer.

3. Une fois rentré(e-s), vous pouvez relire votre carnet de voyage (pour vous souvenir de ce que vous avez vécu, des personnes rencontrées, du ressenti dans telle situation…) et ainsi analyser l’impact de cette expérience et en faire un bilan…
Le carnet est un moyen de restitution, pouvant être inclus à une exposition, à une soirée et permet à ceux qui le regardent, le touchent… de vivre aussi une partie de ce que vous avez vécu et de comprendre vos ressentis.