Publié le 09.11.2007 • Mis à jour le 11.02.2013

Ethiopie

Dans la corne de l’Afrique, mais privée d’accès à l’océan indien depuis l’indépendance de l’Erythrée en 1993, l’Ethiopie compte 80 millions d’habitants environ.

Mots-clés :

Vieux de plus de 2000 ans, ce pays vaste comme deux fois la France n’a pas réussi à instaurer la démocratie. Il souffre d’affrontements ethniques violents. Près de la moitié de sa population est de religion orthodoxe copte, 40 % est musulmane. Son économie est fondée à 80 % sur l’agriculture, notamment le café. Malgré ses richesses hydrauliques dues au Nil, 5 % seulement des surfaces irrigables de l’Ethiopie sont irriguées. Ses sécheresses fragilisent surtout les éleveurs.

L’Ethiopie se caractérise par un régime autoritaire et un Etat policier. Suite à la violente répression du fort mouvement de contestation des résultats de l’élection de mai 2005 (déclaration de l’état d’urgence, arrestations des opposants sous le prétexte d’outrages à la constitution, arrestations et assassinats de manifestants), on a assisté à une érosion de l’espace politique pour les citoyens et la société civile. La liberté d’expression est muselée ; l’opposition est aujourd’hui divisée et mise au pas. Certaines régions marginalisées (Ogaden) ont des volontés indépendantistes et sont victimes d’exactions et de fréquentes violations des droits de l’Homme.

Ce pays, pôle économique de l’Afrique de l’Est, a un fort potentiel de développement, notamment sur le plan agricole. Il connaît d’ailleurs un succès indiscutable en termes de croissance économique avec quatre années consécutives de croissance forte (10% PIB), grâce à une amélioration des rendements de l’agriculture. Les petits producteurs sont laissés pour compte, l’accès à la terre devenant de plus en plus réservés aux riches propriétaires. De plus, cette croissance ne permet pas l’amélioration des conditions de vie des populations dans la mesure où la gestion des ressources publiques sert les intérêts géopolitiques au détriment des préoccupations des citoyens. Les dépenses militaires grèvent fortement le budget de l’Etat. Allié des Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme, l’Ethiopie est en conflit avec l’Erythrée (délimitation de la frontière) et occupe militairement la Somalie depuis décembre 2006.

Le CCFD-Terre Solidaire soutient trois ONG ou associations éthiopiennes : ACORD-Ethiopie, l’archidiocèse d’Addis Abeba et OSRA (Oromo self reliance association).

Nos projets

6 février 2012 ACORD International

Iddirs, organisations communautaires génératrices de revenus

Améliorer les moyens de subsistance des plus vulnérables en pariant sur les iddirs, ces associations qui couvrent les frais de (...)

8 novembre 2011 ACORD International

La sécurité alimentaire des populations éthiopiennes

Que révèle la dernière crise alimentaire qui a de nouveau touché la Corne de l’Afrique cet été ? Le point de vue d’ACORD, partenaire du (...)

24 août 2011 Le bureau de développement de l’Eglise catholique d’Addis Abeba

Programme d’accès à l’eau

Un système de bornes de fontaine dans un village enclavé a amélioré radicalement la vie quotidienne de la population. Ankober a été la (...)

S’informer

11 janvier 2012

En Ethiopie, les terres appartiennent à l’Etat et les citoyens en ont l’usufruit

Addis Abeba, janvier 2012 Généralement désigné comme l’une des causes de l’insécurité alimentaire, le régime foncier continue de faire (...)

24 août 2011

Corne de l’Afrique, une région convoitée faite de crises politiques et humanitaires récurrentes...

En dehors des crises humanitaires comme celle de l’été 2011, la Corne de l’Afrique nous parait absente de toutes les préoccupations (...)

28 juillet 2011

Une crise alimentaire majeure sévit dans la Corne de l’Afrique

Une crise alimentaire majeure sévit dans la Corne de l’Afrique et met en danger la vie de plus de 12 millions de personnes. La Somalie, (...)