Publié le 16 juin 2005

Ce sont les pauvres qui ont le plus perdu !

Selon la presse économique, le tsunami aura un impact économique faible : les principales infrastructures, les services et les zones industrielles ont été épargnées. A Aceh par exemple, les mines ont été préservées. Le Wall Street Journal prévoit que l’impact de la catastrophe sur le Pib de la région sera moins important que celui de l’épidémie de Sras. La Thaïlande, plus dépendante du tourisme, devrait subir le plus grand choc économique.

Ce sont les pauvres, les gens ordinaires qui « vont payer le plus lourd tribut », selon le New York Times. Leur marasme économique personnel pourrait les pousser à prendre le chemin de l’émigration, notamment au Moyen Orient, région traditionnelle d’accueil des travailleurs du Sud-est asiatique.

Nos projets

7 janvier 2016 ANPFa

Le Népal, huit mois après

En avril et mai 2015, Le Népal connait deux secousses sismiques. Des milliers de morts, des millions de sans-abris et huit mois après, (...)

11 août 2015 ANPFa

Au Népal, soutenir les populations paysannes victimes du séisme

Depuis le tremblement de terre qui a ravagé le Népal en avril 2015, le CCFD-Terre Solidaire soutient All Nepal Peasants Federation, une (...)

30 avril 2015

Aidons les Népalais touchés par le séisme

Le terrible séisme qui a frappé le Népal samedi 25 avril, a fait, à ce jour, plus de 5 000 morts et 10 000 blessés. Des dizaines de milliers (...)

S’informer

29 septembre 2016

Bernard Pinaud au Timor Leste, "soutenir les paysans et la société civile"

Le Délégué général du CCFD-Terre Solidaire, Bernard Pinaud, était en mission au Timor Leste du 12 au 22 juillet 2016 pour aller à la (...)

21 avril 2016

Séisme, solidaire avec le peuple équatorien

Le CCFD-Terre Solidaire exprime sa solidarité envers la population équatorienne ébranlée par le séisme qui a secoué le pays le 16 avril (...)

10 janvier 2015

5 ans après le séisme en Haïti, le CCFD-Terre Solidaire fait le bilan de son soutien

L’appel au don lancé par le CCFD-Terre Solidaire à la suite du séisme lui a permis de réunir 2 millions d’euros pour renforcer son soutien (...)