Noël contre la faim

Publié le 08.07.2009 • Mis à jour le 21.09.2012

Le partenariat, une solidarité sans assistanat

Rompant avec les pratiques de pure assistance, la relation de solidarité mise en oeuvre par le CCFD-Terre Solidaire repose sur la notion de partenariat.

Le CCFD-Terre Solidaire n’envoie pas d’expatriés, ni de matériel, il n’a pas d’antenne ni de mission à l’étranger.

Le CCFD-Terre Solidaire renforce les acteurs locaux du développement. Ils sont proches, parfois issus même des milieux sociaux concernés. Ils connaissent leurs besoins, les modalités pour établir une relation saine avec des milieux socialement et humainement fragiles, voire politiquement exposés.

Parmi les critères de choix de ses partenaires, la dimension d’initiative est fondamentale. Ce n’est pas l’argent proposé par le CCFD-Terre Solidaire qui suscite le projet, mais l’initiative d’une structure locale, même légère, que le CCFD encourage, renforce grâce aux fonds qu’il met à sa disposition.

Le CCFD-Terre Solidaire n’est pas non plus un opérateur technique de projets conçus de l’extérieur. C’est la vision que les acteurs ont de leur propre avenir, de leur chemin vers une amélioration de leur condition que le CCFD-Terre Solidaire étudie et décide ou non d’appuyer.

L’appui du CCFD-Terre Solidaire peut prendre diverses formes

Le financement d’activités et de projets de terrain qui améliorent concrètement les conditions de vie des populations : création d’écoles, accès à l’eau, essor de l’agriculture villageoise, création d’activités génératrices de revenus,structuration d’association.

La mise en réseau et l’échange d’expériences entre les différents acteurs. Regroupement régional d’organisations paysannes, mise sur pied d’un réseau de micro-crédit...

L’objectif est de favoriser chez les acteurs sociaux une vision élargie de leur situation, de devenir un interlocuteur crédible par les centres de décision locaux, régionaux, nationaux, voire internationaux.

La participation aux événements internationaux, comme le Forum social mondial (et ses déclinaisons continentales, régionales, locales), les contre-sommets au G8, les réunions de l’OMC, les sommets des Nations unies...

Ce sont des moments et des lieux dans l’élaboration des perspectives de développement. C’est donc à la fois l’occasion de percevoir les enjeux transnationaux qui déterminent des situations locales, et de pouvoir contribuer à l’élaboration d’une parole peu entendue.

L’appui à des campagnes d’opinion et de plaidoyer internationales pour peser sur des enjeux concrets déterminants pour le développement :

  • la campagne internationale en faveur de l’annulation de la dette des pays pauvres (Jubile 2000)
  • l’organisation d’un séminaire sur la situation de la femme au Maroc
  • des campagnes en faveur de la valorisation et de la commercialisation des céréales locales en Afrique...

Nos projets

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

23 janvier 2017 Assesoar

Au Brésil, des agriculteurs familiaux résistent depuis 50 ans à un agro-business destructeur

Alors qu’elle a fêté en 2016 son demi-siècle d’existence, l’association Assesoar, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, peut s’enorgueillir (...)

S’informer

21 février 2017

Devoir de vigilance : adoption d’une loi historique

Les député-e-s français-e-s ont adopté définitivement mardi 21 février 2017, la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et (...)

21 février 2017

Présidentielle 2017 : L’aide publique au développement en 3 questions

La France doit augmenter le financement de son aide publique au développement (APD). C’est le constat de Coordination Sud, la plateforme (...)

20 février 2017

Devoir de vigilance : verdict le 21 février

FDM n°297

Le devoir de vigilance des entreprises sera-t-il définitivement adopté à l’Assemblée nationale le 21 février 2017, malgré les blocages du (...)