jovan1.jpg

Aide et soutien psychologique auprès des orphelins de la guerre

Publié le 10.03.2011| Mis à jour le 09.09.2021

“L’éducation, c’est l’avenir de la Bosnie-Herzégovine”, cette association fondée par Jovan Divjak et partenaire du CCFD-Terre Solidaire, a pour principal objectif de prendre en charge les orphelins de la guerre : bourses scolaires, voyages de groupes et soutien matériel aux familles d’accueil.


Contexte :

La guerre qui a sévi en Bosnie-Herzégovine de 1992 à 1995 a profondément et durablement marqué le pays et ses habitants. Quinze ans après, la société ébranlée n’est toujours pas reconstruite : familles disloquées, déplacements forcés des populations, démembrement de la société par la politique de la purification ethnique…

A cela, s’ajoute la situation politique toujours instable, où les tensions et les provocations nationalistes sont constantes, et une situation économique catastrophique, où ne naissent que peu d’espoirs d’amélioration. Dans ce contexte, les jeunes et les enfants orphelins de la guerre (dont on estime le nombre à 25 000) sont la couche de la population la plus fragilisée. De plus, il n’y a pas de prise en charge clinique du syndrome post-traumatique.

Jovan Divjak, ancien militaire de l’armée bosniaque a créé cette association à la fin de la guerre.

L’objectif était avant tout de prendre en charge les orphelins de la guerre : bourses scolaires, voyages de groupes et soutien matériel aux familles d’accueil.

Jovan Divjak a été arrêté par les autorités autrichiennes dans la nuit du 3 mars 2011, pour en savoir plus et signer la pétition, cliquer ici

Objectifs :

Offrir aux enfants et aux jeunes Bosniens un soutien moral et psychologique, leur permettre de dépasser les traumatismes de la guerre et d’envisager le futur de manière plus positive, sensibiliser les autorités à l’avenir de la jeunesse.

Activités :

Ateliers mensuels de 15 personnes : écoute des jeunes, développement personnel et créatif, expression des angoisses, peurs… ateliers créatifs (théâtre, films, jeux, artisanat…), réunions de suivi et de bilan : mise en relation entre les psychologues et assistants sociaux avec les représentants de l’administration.

jovan1.jpg

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne