Droits humains, Inde

De la situation des Dalits à la gouvernance locale, plusieurs thèmes seront abordés.

Publié le 10.12.2008| Mis à jour le 07.12.2021

Antoine Malafosse, délégué général du Comité catholique contre la faim et pour le développement, est parti à la rencontre des partenaires indiens. Du dimanche 7 au samedi 13 décembre, il parcourra près de 700 kilomètres pour étudier les projets des partenaires et écouter leur analyse de la situation.

Bien qu’ayant accédé, en 2007, au dixième rang mondial par son économie, de 1 200 milliards de dollars, l’Inde reste un pays à très fortes inégalités sociales. 2 Indiens sur 10 vivent encore avec moins de 2 dollars par jour et près d’un quart d’entre eux sont considérés comme « Intouchables » ou « Dalits ».
Dans ce deuxième pays le plus peuplé au monde, le CCFD-Terre solidaire concentre son soutien vers les populations Dalits et vers les associations impliquées dans la promotion du rôle des femmes. Citons notamment l’IRDS ou « Integrated rural development society » qui chapeaute depuis 2001 une « Fédération pour le droit des Dalits à la terre » regroupant seize ONG et mouvements.

De Karur à Villupuram, de Chengalpet à Mahaballipuram, Antoine Malafosse rencontrera plusieurs responsables d’associations de lutte pour la reconnaissance des droits des Dalits, tel le père Yesumarian.
Les thèmes de travail portent sur l’accès à la terre, la gouvernance locale, l’émancipation des femmes, le plaidoyer national et international en faveur des droits dalits.

 

 

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne