Publié le 01.02.2004 • Mis à jour le 21.09.2016

2004, Mumbai, Inde

Le quatrième FSM a été marqué par la réussite de la migration du Brésil en Inde (Mumbai) en 2004. Les Indiens étaient attendus au tournant. Le résultat en a épaté plus d’un ! 100.000 participants venant de 132 pays ; 1.200 évènements différents !

Par ce qui s’est réalisé à Mumbai le processus des FSM est devenu d’avantage mondial. Au delà de l’élargissement géographique qui s’est opéré, l’élargissement a surtout été culturel en dépassant la seule culture latine et occidentale. Il est aussi devenu plus social. Cette particularité s’est traduite par la très forte présence indienne et asiatique et surtout d’organisations populaires d’exclus : les Dalits - les intouchables- et les Adivasi -les populations tribales.

Lors de la 4e édition du FSM, le CCFD-Terre Solidaire a de nouveau favorisé la participation de ses partenaires en invitant 39 d’entres eux venus de tous les continents (y compris Europe de l’Est) dont une majorité venus d’Asie. Le reste de la délégation était constitué de salariés, membres du réseau et des MSE.
Un accent particulier a été mis sur la participation active des partenaires aux activités du Forum, en tant qu’organisateurs d’activités ou intervenants.

Tous les membres du CCFD-Terre Solidaire présents à Mumbai sont revenus convaincus que l’association y a sa place. En terme de relations, de contacts, les représentants du réseau et des MSE ont mis à profit leur présence pour tisser des liens avec les partenaires ainsi qu’avec d’autres organisations. De leur côté, la majorité des partenaires venaient pour la première fois, pour beaucoup le FSM était leur première rencontre internationale.

Le CCFD-Terre Solidaire a proposé les activités suivantes, organisées avec ses partenaires, associations de solidarité françaises ou organisations du Sud :

  • Découverte de l’économie populaire/solidaire en Asie
  • Droit à la terre et souveraineté alimentaire
  • Droits des minorités dans le contexte de la mondialisation
  • Rôle des sociétés civiles dans les processus de paix (avec le CRID)
  • Femmes actrices de changement social (avec le CRID)
  • Répartir les richesses et le pouvoir autrement (Panel CIDSE- Crid)

S’informer

14 novembre 2018

L’accaparement des terres en violation des droits des populations (Edito)

FDM n°306

Être dépossédé de sa terre, comme le furent les populations noires pendant l’apartheid en Afrique du Sud, est un drame vécu par de nombreux (...)

13 novembre 2018

8 avenue Lénine : le combat d’une famille rom pour l’intégration (documentaire)

Mention spéciale au Budapest International Documentary Festival 2018 et sélectionné à DokLeipzig, au Human Film Festival de Berlin et à (...)

8 novembre 2018

RDC : 9 villages portent plainte contre une banque de développement allemande (communiqué)

Neuf communautés de la République démocratique du Congo ont accompli un geste historique cette semaine : elles ont porté plainte contre la (...)

Nos projets

23 octobre 2018

En Amazonie, lutter contre le désespoir et le suicide des jeunes indigènes Madiha

Les Madiha, peuple indigène amazonien, sont confrontés à une grave crise sociale qui se traduit par une vague de suicides sans précédents (...)

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

21 août 2018

Egypte : une pépinière théâtrale au Caire

FDM n°305

Alors que la libre parole se réduit à peau de chagrin depuis la prise de pouvoir du président Sissi en 2013, un centre de formation au (...)