Publié le 01.02.2004 • Mis à jour le 21.09.2016

2004, Mumbai, Inde

Le quatrième FSM a été marqué par la réussite de la migration du Brésil en Inde (Mumbai) en 2004. Les Indiens étaient attendus au tournant. Le résultat en a épaté plus d’un ! 100.000 participants venant de 132 pays ; 1.200 évènements différents !

Par ce qui s’est réalisé à Mumbai le processus des FSM est devenu d’avantage mondial. Au delà de l’élargissement géographique qui s’est opéré, l’élargissement a surtout été culturel en dépassant la seule culture latine et occidentale. Il est aussi devenu plus social. Cette particularité s’est traduite par la très forte présence indienne et asiatique et surtout d’organisations populaires d’exclus : les Dalits - les intouchables- et les Adivasi -les populations tribales.

Lors de la 4e édition du FSM, le CCFD-Terre Solidaire a de nouveau favorisé la participation de ses partenaires en invitant 39 d’entres eux venus de tous les continents (y compris Europe de l’Est) dont une majorité venus d’Asie. Le reste de la délégation était constitué de salariés, membres du réseau et des MSE.
Un accent particulier a été mis sur la participation active des partenaires aux activités du Forum, en tant qu’organisateurs d’activités ou intervenants.

Tous les membres du CCFD-Terre Solidaire présents à Mumbai sont revenus convaincus que l’association y a sa place. En terme de relations, de contacts, les représentants du réseau et des MSE ont mis à profit leur présence pour tisser des liens avec les partenaires ainsi qu’avec d’autres organisations. De leur côté, la majorité des partenaires venaient pour la première fois, pour beaucoup le FSM était leur première rencontre internationale.

Le CCFD-Terre Solidaire a proposé les activités suivantes, organisées avec ses partenaires, associations de solidarité françaises ou organisations du Sud :

  • Découverte de l’économie populaire/solidaire en Asie
  • Droit à la terre et souveraineté alimentaire
  • Droits des minorités dans le contexte de la mondialisation
  • Rôle des sociétés civiles dans les processus de paix (avec le CRID)
  • Femmes actrices de changement social (avec le CRID)
  • Répartir les richesses et le pouvoir autrement (Panel CIDSE- Crid)

S’informer

13 de julio de 2018

¿Qué hacen los miembros de la Unión europea para que la ONU acabe con la impunidad de las empresas multinacionales?

Un colectivo de 36 organisaciones de la sociedad civil (asociaciones y sindicatos) interpeló a los Estados miembros de la Unión europea (...)

12 July 2018

What are the European Union and its individual Member States doing at the UN to stop corporate impunity?

On 11 July 2018, during the consultations taking place at the UN, a group of 36 civil society organisations called on the Member States (...)

12 juillet 2018

Que font les Etats membres de l’Union européenne à l’Onu pour mettre fin à l’impunité des multinationales ?

Ce 11 juillet 2018, un collectif de 36 organisations de la société civile (associations et syndicats) a interpellé les Etats membres de (...)

Nos projets

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)