Un avenir sans faim

Publié le 1er février 2004

2004, Mumbai, Inde

Le quatrième FSM a été marqué par la réussite de la migration du Brésil en Inde (Mumbai) en 2004. Les Indiens étaient attendus au tournant. Le résultat en a épaté plus d’un ! 100.000 participants venant de 132 pays ; 1.200 évènements différents !

Par ce qui s’est réalisé à Mumbai le processus des FSM est devenu d’avantage mondial. Au delà de l’élargissement géographique qui s’est opéré, l’élargissement a surtout été culturel en dépassant la seule culture latine et occidentale. Il est aussi devenu plus social. Cette particularité s’est traduite par la très forte présence indienne et asiatique et surtout d’organisations populaires d’exclus : les Dalits - les intouchables- et les Adivasi -les populations tribales.

Lors de la 4e édition du FSM, le CCFD-Terre Solidaire a de nouveau favorisé la participation de ses partenaires en invitant 39 d’entres eux venus de tous les continents (y compris Europe de l’Est) dont une majorité venus d’Asie. Le reste de la délégation était constitué de salariés, membres du réseau et des MSE.
Un accent particulier a été mis sur la participation active des partenaires aux activités du Forum, en tant qu’organisateurs d’activités ou intervenants.

Tous les membres du CCFD-Terre Solidaire présents à Mumbai sont revenus convaincus que l’association y a sa place. En terme de relations, de contacts, les représentants du réseau et des MSE ont mis à profit leur présence pour tisser des liens avec les partenaires ainsi qu’avec d’autres organisations. De leur côté, la majorité des partenaires venaient pour la première fois, pour beaucoup le FSM était leur première rencontre internationale.

Le CCFD-Terre Solidaire a proposé les activités suivantes, organisées avec ses partenaires, associations de solidarité françaises ou organisations du Sud :

  • Découverte de l’économie populaire/solidaire en Asie
  • Droit à la terre et souveraineté alimentaire
  • Droits des minorités dans le contexte de la mondialisation
  • Rôle des sociétés civiles dans les processus de paix (avec le CRID)
  • Femmes actrices de changement social (avec le CRID)
  • Répartir les richesses et le pouvoir autrement (Panel CIDSE- Crid)

Nos projets

15 septembre 2017 ITECA

Irma, Maria : solidaires avec les peuples des Caraïbes !

Au cours de leurs passages, les ouragans Irma et Maria ont causé des dégâts considérables dans les Caraïbes. A Haïti et à Cuba, les (...)

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

12 septembre 2017

En vacances avec des demandeurs d’asile au Pays basque (diaporama)

Inviter des familles de demandeurs d’asile à passer des vacances ensemble ? C’est le pari relevé au mois d’août par des bénévoles du (...)

S’informer

20 octobre 2017

Birmanie : l’UE privilégie ses intérêts financiers à l’instauration de la paix

Un collectif d’organisations birmanes et européennes, dont le CCFD-Terre Solidaire, publie, le 4 octobre 2017, un rapport intitulé « (...)

20 octobre 2017

Le CCFD-Terre Solidaire engagé pour un traité Onu contre l’impunité des multinationales

« Se battre contre les injustices est dans l’ADN du CCFD-Terre Solidaire ». Carole Peychaud, chargée de plaidoyer Régulation des (...)

20 octobre 2017

Impunité des multinationales : les victimes de ProSavana au Mozambique représentées à l’Onu

Au Mozambique, des entreprises de l’agrobusiness, impliquées dans le projet ProSavana, font passer leurs intérêts avant ceux des (...)