Publié le 01.01.2008 • Mis à jour le 14.08.2012

André Barthélemy est cité à comparaître.


André Barthélemy, président de l’ONG Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme, est cité à comparaître devant la 14ème chambre correctionnelle du Tribunal de Bobigny le 19 février 2009 à 13 heures. Il est poursuivi pour « incitation à la rébellion » et « entrave à la circulation d’un aéronef ».

André Barthélemy est président de l’organisation de solidarité internationale Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme et membre de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme de la République française (CNCDH). Le 16 avril dernier, il s’est opposé aux conditions d’expulsion de deux ressortissants congolais à bord d’un vol Air France en partance pour Brazzaville (Congo).

André Barthélemy se rendait à Brazzaville dans le cadre d’une mission pour l’organisation Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme relative à la lutte contre le trafic et l’exploitation des enfants.

Deux ressortissants congolais en instance d’expulsion se trouvaient à bord de l’avion qu’il empruntait au départ de Roissy le 16 avril 2008. Les deux hommes, menottés et encadrés par huit policiers, poussaient des cris et se plaignaient d’être maltraités. André Barthélemy a tenté de s’interposer et plusieurs passagers se sont joints à ses protestations. Les deux ressortissants congolais ont finalement été débarqués. André Barthélemy a été sorti manu militari de l’avion, ainsi que trois autres passagers. Il a été placé en garde à vue, menotté, interrogé par la Police aux Frontières, puis libéré au bout d’une dizaine d’heures.

André Barthélemy est maintenant cité à comparaître devant le tribunal correctionnel de Bobigny, le 19 février prochain. Il encourt une peine maximale de deux mois de prison et de 7 500 euros d’amende pour le délit d’incitation à la rébellion (article 433-10 du Code pénal) et un emprisonnement de cinq ans et/ou 18 000 euros d’amende pour celui d’entrave à la navigation d’un aéronef (article L 282-1 du Code de l’aviation).

Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme s’élève contre les poursuites engagées contre son président et
souligne la situation dramatique vécue par des milliers d’étrangers contraints de quitter le sol français dans des conditions contraires au respect de la dignité humaine. Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme s’inquiète de la multiplication des poursuites judiciaires à l’encontre des personnes ayant manifesté leur solidarité avec les victimes de l’application de la politique actuelle en matière d’immigration et d’asile.
La défense d’André Barthélemy sera assurée par Maître William Bourdon.

MM. Paul Bouchet (Conseiller d’État honoraire et ancien président de la CNCDH) et Michel Forst (Secrétaire
général de la CNCDH) comparaîtront à l’audience en qualité de témoins, à la demande de la défense.

Une pétition de soutien à André Barthélemy peut-être signée en ligne sur site du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF) : http://www.educationsansfrontieres.org/?article17543

Pétition pour l’arrêt des poursuites contre André Barthélemy : la solidarité n’est pas un délit (pdf)

Téléchargez le communiqué (pdf)

S’informer

13 novembre 2018

8 avenue Lénine : le combat d’une famille rom pour l’intégration (documentaire)

Mention spéciale au Budapest International Documentary Festival 2018 et sélectionné à DokLeipzig, au Human Film Festival de Berlin et à (...)

8 novembre 2018

RDC : 9 villages portent plainte contre une banque de développement allemande (communiqué)

Neuf communautés de la République démocratique du Congo ont accompli un geste historique cette semaine : elles ont porté plainte contre la (...)

30 octobre 2018

"Il faut cesser de faire la guerre aux migrants" (vidéos)

Catherine Wihtol de Wenden, docteure en sciences politiques, dénonce l’aberration des politiques sécuritaires inefficaces pour résoudre (...)

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)