Publié le 7 décembre 2010

L’indice d’opacité financière

Impossible de trouver une liste de paradis fiscaux qui fasse absolument consensus.

Contrairement aux listes OCDE ou GAFI, la liste des « territoires opaques » publiée en novembre 2009 n’est soumise à aucune pression diplomatique [1].

Pour l’établir, le réseau d’ONG et d’experts Tax Justice Network a retenu les 60 pays qui étaient cités au moins 2 fois parmi la quinzaine de listes de paradis fiscaux publiées par différents auteurs et institutions depuis les années 1970.

Leur classement résulte de 2 étapes :

  1. le calcul du degré d’opacité selon une batterie de 12 critères dont, par exemple, la conformité aux normes anti-blanchiment, l’existence ou non de sociétés écran ou de véhicules juridiques permettant de masquer l’identité des détenteurs, ou encore la qualité et l’intensité de la coopération fiscale [2]. Cet indice d’opacité détermine les couleurs que nous avons attribuées aux territoires tout au long du rapport - du rouge pour l’opacité extrême au jaune pour une moindre opacité.
  2. TJN a combiné cet indice au poids de chaque territoire dans la finance offshore (part du marché mondial des services financiers aux non-résidents), afin d’évaluer la nocivité réelle de chaque territoire pour l’économie mondiale.

Retrouvez le classement intégral sur www.financialsecrecyindex.com

Classement des paradisfiscaux selon leur taux d’opacité (Tax Justice Network)

De 95 à 100 % d’opacité
Bahamas
Barbade
Bélize
Brunei
Dominique
Malaisie (Labuan)
Samoa
Seychelles
Sainte Lucie
Saint Vincent et Genadines
Suisse
Îles Turques et Caues
Vanuatu
Maurice
Antigua et Barbuda
Bahreïn
Bermundes
Îles Vierges Britanniques
Îles Caïmans
Îles Cook
Costa Rica
Gibraltar
Grenade
Îles Marshall
Nauru
Panama
Portugal (Madère)
Soudan
Émirats Arabes Unis
Îles Vierges Américaines
États-Unis (Delaware)
Autriche
Liban
Israël
Liberia
Anguilla
Jersey
Liechtenstein
Luxembourg
Macao
Uruguay
Andorre
Aruba
Île de Man
Malte
Philipinnes
De 75 à 94 % d’opacité
Maldives
Guernesey
Montserrat
Singapour
Chypre
Hongrie
Lettonie
Antilles Néerlandaises
Belgique
Monaco
Hong-Kong
Irlande
De 40 à 74 % d’opacité
Pays-Bas
Royaume-Uni (Londres)

[1Pour une analyse
précise des listes OCDE, voir Jean Merckaert et Renaud Fossard, « Paradis fiscaux : bilan du G20 en 12 questions », rapport du CCFD-Terre Solidaire, avril 2010.

[2Pour une liste et une explication précises des indicateurs : www.stopparadisfiscaux.fr

Nos projets

4 février 2016

Pérou : La mine empoisonne la vie des paysans andins

FDM n°290

Classé parmi les principaux pays producteurs mondiaux d’argent, de cuivre et de zinc, le Pérou n’hésite pas à bafouer les droits des (...)

20 novembre 2014

Brésil, une banque communautaire prospère

Créée en 1998 dans une favela de Fortaleza, au nord-est du Brésil, la banque communautaire Palmas soutenue par le CCFD-Terre Solidaire est (...)

19 octobre 2012

Pour qu’émerge en Asie un autre modèle de développement économique

Fondée par Walden Bello, à qui l’on doit le concept de "démondialisation", Focus on the Global South agit au niveau de l’ensemble du (...)

S’informer

5 novembre 2018

1 an après les Paradise Papers : Où en est la lutte contre l’évasion fiscale ? (communiqué)

Les Paradise Papers, révélés le 5 novembre 2017 par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), ont porté à la (...)

5 novembre 2018

Un an après les Paradise Papers, où en est la lutte contre l’évasion fiscale ? (vidéo)

Le 5 novembre 2017, éclatait un nouveau scandale fiscal : les Paradise papers. En quoi consistaient ces nouvelles révélations ? Quelle a (...)

19 septembre 2018

Fin de l’examen du projet de loi contre la fraude fiscale à l’Assemblée Nationale (Communiqué)

Communiqué conjoint : Anticor, ATTAC, CCFD-Terre Solidaire, Oxfam, Sherpa, Syndicat de la Magistrature L’Assemblée a terminé ce (...)