Publié le 2 avril 2005

La paix, valeur prioritaire de l’Europe ?

La paix arrive en tête des objectifs généraux de l’Union (I-3). Dans le domaine des relations internationales (I-292), le troisième but de l’Union est de : « préserver la paix, de prévenir les conflits et de renforcer la sécurité internationale […] ».

La Pesc peut conduire à une action militaire qui doit rester une mission de paix, de prévention des conflits ou de renforcement de la sécurité nationale (I-41). Mais elle peut aussi s’inscrire dans le cadre de la lutte contre le terrorisme (I-309) ou de la défense mutuelle. L’Agence européenne de défense (déjà créée) a pour but d’étudier les besoins en matière de défense.

A l’instar de l’ensemble des actes fondateurs de l’Europe depuis les années 1950, la Constitution met donc l’accent sur la paix et le bien-être des peuples. L’accueil des dix nouveaux pays membres fut d’ailleurs un symbole fort de l’unité et de la paix retrouvée sur le « Vieux continent ».

Observations

Le Mouvement de la paix, considère que la Pesc n’intègre pas certaines valeurs fondamentales de la Charte de l’Onu : « mise hors de la loi de la guerre comme moyen de la politique, refus de la force pour régler les conflits, désarmement et utilisation des ressources dégagées au service de la vie ».

L’existence de l’Agence européenne de défense et l’identification très précise de ses besoins fait craindre une militarisation progressive de l’Union. Le Mouvement de la paix souligne que la Constitution engage les 25 à améliorer leurs capacités militaires et les industries de production d’armement, « sans condamner le commerce des armes et en vue des besoins opérationnels futurs ».

Nos projets

26 juillet 2018

Le niébé, un haricot au coeur de la bataille pour les semences paysannes

Le niébé est un haricot très populaire en Afrique de l’Ouest, et particulièrement nutritif. Pour le promouvoir et le protéger, l’AOPP, une (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

23 mars 2018

Cinq reportages de La Croix au Paraguay pour découvrir l’action du CCFD-Terre Solidaire

Cinq portraits ont été réalisés par le quotidien La Croix au Paraguay avec des associations partenaires du CCFD-Terre solidaire. Une série (...)

S’informer

6 de julio de 2018

Pozos de cárbono en las tierras agrícolas, ¿milagro o coartada? (informe)

La agricultura puede ser considerada igual como responsable o víctima de los cambios climáticos. Unos piensan que convertir las tierras (...)

22 June 2018

Etats-Unis : une politique migratoire inhumaine (communiqué de la CIDSE)

La CIDSE (Coopération Internationale pour le Développement et la Solidarité), dont le CCFD-Terre Solidaire est membre, est une alliance (...)

21 juin 2018

Brésil : l’Église au secours des migrants vénézuéliens

Chaque jour, des centaines de Vénézuéliens passent la frontière avec le Brésil. Ils fuient la misère économique et le régime répressif de (...)