Laos

Laos

Publié le 13.03.2008| Mis à jour le 08.12.2021

Au centre de la péninsule indochinoise, le Laos est entouré à l’est et au nord du Vietnam et de la Chine, à l’ouest et au sud de la Birmanie, de la Thaïlande et du Cambodge.


Depuis 1975, le pays est dirigé par le Parti populaire révolutionnaire lao ou PPRL. Cet héritier du mouvement communiste Pathet Lao encadre sévèrement l’expression démocratique. De nombreux droits humains sont bafoués, entre autres ceux de la minorité Hmong.

Le Laos compte 6,44 millions d’habitants, parmi lesquels 47 minorités officiellement recensées et entre 68 et 250 ethnies selon les chercheurs. Les minorités sont classées en trois grandes catégories: les Lao Lum ou Lao des plaines représentant 45 à 50% de la population, les Lao Theung ou Lao des vallées (30%) et les Lao Sung ou Lao des montagnes (15%) dont les Hmongs et Méos. Le Laos compte 4 millions de bouddhistes (soit 66% de la population).

Avec 6,3 milliards de dollars de PIB en 2010, le Laos est l’un des pays le plus pauvres de la région. L’aide internationale constitue le dixième du PIB. La corruption fait des ravages : le Laos est le sixième pays le plus corrompu de la planète, selon le « Corruption perception index » 2007 de Transparency International.

L’Etat a réussi à limiter drastiquement la culture du pavot, base végétale de l’héroïne, mais les trafics humains perdurent. La priorité est donnée aux grands projets d’exploitation des ressources hydrauliques, minières et agro-forestières ainsi qu’au tourisme. Le Laos devrait accéder à l’OMC dans les prochaines années. 70% de la population est rurale et la forêt couvre plus de 40% du pays. Le secteur agricole représente l’essentiel de l’emploi au Laos. Si le plan quinquennal de développement socio-économique actuel a pour objectif d’éradiquer la pauvreté, les orientations actuelles plongent surtout dans la précarité de nombreux producteurs ruraux.

Le CCFD-Terre Solidaire appuie ces derniers au travers de plusieurs partenaires qui centrent leur action sur le développement d’une agriculture familiale rentable avec la mise en place de filières intégrées et durable grâce à des méthodes agro-écologiques, notamment dans les zones où les investissements étrangers (essentiellement asiatiques) menacent les terres des petits paysans.

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne