Vers Les Jours.fr

Le CCFD-Terre Solidaire contre l’évasion fiscale, s’associe aux Jours.fr

Publié le 01.10.2016| Mis à jour le 08.12.2021

Toujours en partenariat avec le site d’information indépendant Les Jours.fr, le CCFD-Terre Solidaire poursuit sa lutte contre l’évasion fiscale en diffusant le deuxième épisode de l’enquête des Jours sur le Luxembourg, paradis des offshore.


Situé tout près de la gare de Luxembourg, le Carré est un nouveau lieu culturel réservé aux répétitions de spectacle. Mais en ce samedi 5 mars 2016, la cinquantaine de designers, créatifs et artistes qui l’occupent phosphorent sur un travail inhabituel : imaginer une nouvelle identité visuelle pour le Luxembourg. Cela s’appelle un « créathon ». Objectif : être autre chose qu’un paradis fiscal.

À la tribune, plusieurs groupes se relaient pour présenter le fruit de leur travail. Certains ont imaginé lancer une campagne de photos du pays, avec le slogan « Luxembourg, good vibrations », dans lequel le “O” de Luxembourg serait remplacé par un cœur. L’idée étant de mettre l’accent sur « l’émotion ».

D’autres veulent remettre au goût du jour un personnage sympathique et rusé d’un poème luxembourgeois du XIXe siècle, un renard intitulé Renert [[Le poème a été composé par l’écrivain Michel Rodange et s’intitule « Renert oder de Fuuss am Frack an a Ma’nsgrësst »]]. Pour cela, ils présentent de mystérieuses photos d’hommes se cachant derrière un masque de l’animal, « une invitation pour aller voir derrière », expliquent-ils. Et proposent des formules à base de jeux de mots en anglais sur le renard (fox) : « What does the fox do ? Luxembourg foxes me ! » Ou de variations autour de « what the fuck ? » : « What the fox is Luxembourg ? »

D’autres slogans sont lancés par les participants suivants : « United nations of Luxembourg, future proof, Luxembourg, state of mind. State of mine » (« Luxembourg, un état d’esprit, mon propre état »), « Luxembourg, X-Factor »… L’ambiance est à la bonne rigolade. Certains se lâchent et montrent une photo de fesses d’hommes portant un caleçon rouge, a priori lors d’une gaypride, l’un mettant la main sur le postérieur de l’autre, avec, derrière, le slogan : « Luxembourg, coming out ! »

Le « nation branding » considère les pays comme des marques

Mais on ne s’amuse pas pour rien. Le travail des artistes est en fait d’importance nationale. Le gouvernement compte sur le créathon pour changer l’image du Luxembourg. Présente dans la salle, la secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener, conclut ainsi la présentation : « Je suis ravie de la qualité et l’originalité des projets que nous avons découverts. Le créathon est une initiative originale qui a permis à des gens de différents horizons d’imaginer ensemble comment représenter la personnalité de notre pays. C’est cette approche inclusive et multidisciplinaire qui distingue notre approche de celle des autres pays. »

Vers Les Jours.fr
Vers Les Jours.fr

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne