Le G20 et la volatilité des prix agricoles : la grande illusion

Publié le 06.09.2013

Vous pouvez changer non seulement la vie d’un milliard de paysans, mais le cours même du capitalisme pour que le capitalisme retrouve un sens: contribuer au développement et au bien-être des populations. Le monde entier compte sur vos décisions, sur votre action, le monde entier ne peut pas attendre“. Tel était le défi lancé en juin 2011 par Nicolas Sarkozy aux ministres de l’Agriculture du G20 à la veille de l’adoption d’un plan d’action pour lutter contre la volatilité des prix agricoles.

Beaucoup, dont le CCFD-Terre Solidaire, avaient fait part de leur scepticisme sur les capacités du G20 à traiter en profondeur cette question. Le temps leur a donné raison: en 2013, le G20 agricole n’existe même plus! La thématique de la volatilité des prix agricoles a complètement disparu de l’agenda officiel du Sommet du G20 de Saint-Pétersbourg, tandis qu’aucune réunion spécifique des ministres de l’agriculture n’a été organisée.

Lire la suite de la tribune deJeanne-Maureen Jorand, Chargée du plaidoyer souveraineté alimentaire au CCFD-Terre Solidaire sur le Huffington Post

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne