Les droits des Mayas au cœur des enjeux politiques et sociaux

Publié le 18.06.2013| Mis à jour le 08.12.2021

Le 20 mai dernier, la Cour constitutionnelle guatémaltèque annulait une décision historique : la condamnation de l’ancien dictateur Efraín Ríos Montt pour crime de génocide et crimes contre l’humanité à l’encontre de la population maya ixil, obtenue le 10 mai 2013 après 13 ans de bataille juridique engagée par les survivants. C’était la première fois qu’un tribunal national condamnait pour de tels crimes un ancien chef d’Etat sur son sol. Cette annulation ajoute à la violence et à la discrimination historique que continuent de subir les populations autochtones. C’est un verdict très politique qui prolonge l’impunité dans le pays.

Dix-sept ans après la signature des accords de paix, ce jugement représente pourtant un espoir de justice et de réconciliation dans un pays meurtri par la violence, où l’on assiste à une recrudescence des conflits sociaux autour de l’exploitation et du contrôle des ressources naturelles. Les dirigeants des organisations des peuples autochtones qui s’opposent à des projets de barrages hydroélectriques, d’extractions minière ou pétrolière font l’objet d’une répression féroce. L’unité de protection des défenseurs des droits humains du Guatemala, a recensé pas moins de 169 attaques à leur encontre au premier trimestre 2013.

Voir l’article complet sur LeMonde.fr

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne
Découvrez nos actions pour lutter contre la faim!
Je découvre